Hybride Nikon Z fc : un Z50 au design vintage

Nikon vient d’annoncer son nouvel appareil photo hybride, le Nikon Z fc. Cet hybride équipé d’un capteur APS-C de 21 Mpx associe les technologies des hybrides Nikon à un élégant design vintage qui rappelle le style des reflex argentiques de la marque. Il partage de nombreux composants avec le Nikon Z50, auquel il apporte pour la première fois un écran entièrement articulé et une mise au point automatique optimisée. 

Nikon Z fc : capteur APS-C de 21 Mpx 

Le Nikon Z fc est le deuxième appareil photo hybride de Nikon à embarquer un capteur APS-C. Il est ainsi conçu autour du même capteur de 21 Mpx (20,9 Mpx effectifs) que le Nikon Z50, lui-même basé sur le capteur BSI-CMOS (Backside Illuminated) du Nikon D500. La particularité de cette technologie BSI consiste à placer la partie photosensible de chaque pixel à l’avant du capteur. Il en résulte de meilleures performances en condition de basse lumière. Ce capteur étant identique au Z50, on peut donc s’attendre à une qualité d’image similaire, c’est-à-dire assez bonne. Bien que la résolution ne soit pas la plus élevée du marché, on profite tout de même d’une très bonne gestion du bruit et d’une plage dynamique supérieure à de nombreux modèles concurrents. En revanche, le capteur du Nikon Z fc n’est toujours pas stabilisé. Cela permet de profiter d’un appareil plus abordable et plus compact, mais signifie qu’il est nécessaire d’utiliser des objectifs stabilisés pour photographier à une vitesse d’obturation plus lente ou maximiser la fluidité des vidéos. 

L’appareil photo hybride Nikon Z fc se base sur un capteur APS-C de 21 Mpx affichant une bonne gestion du bruit et une plage dynamique étendue.

Nikon Z fc : détection du visage et des yeux 

Le système autofocus du Nikon Z fc est également commun avec celui du Nikon Z50, avec un ensemble de 209 collimateurs à détection de phase répartis sur 87 % du cadre horizontal et 85 % du cadre vertical. Soutenu par un processeur Expeed 6, ce système offre des performances toujours identiques, avec une rafale pouvant atteindre 11 images par seconde avec la mise au point automatique et des fichiers RAW sur 12 bits ou JPEG, tandis que les fichiers 14 bits limitent la vitesse à 9 i/s. Contrairement au Z50, le Nikon Z fc est capable d’exploiter le mode autofocus de détection et de suivi des yeux lors de l’enregistrement vidéo. En photo, il profite également de modes autofocus qui combinent la détection du visage et des yeux, avec une zone sélectionnable, vous permettant de contrôler plus précisément l’endroit où l’appareil recherche le sujet. Sur le Z50, la détection du visage et des yeux n’est disponible qu’avec l’intégralité de la zone “Mode AF Auto”, ce qui signifie que l’appareil sélectionne de lui-même la personne sur laquelle se focaliser lorsque plusieurs sujets sont présents dans l’image, ce qui est loin d’être l’idéal. 

Le mode autofocus de détection du visage et des yeux peut désormais être utilisé en vidéo et en photo, mais également ajusté sur une zone précise de l’image.

Nikon Z fc : vidéo UHD 4K 

En plus de la capture de photos, le Nikon Z fc est également capable de réaliser des vidéos en UHD 4K suréchantillonnées jusqu’à 30 i/s, en utilisant toute la largeur du capteur. Il est également possible de réaliser des ralentis, avec un enregistrement de 120 images par seconde en Full HD 1080p ou en utilisant directement les modes de ralenti 4x et 5x. La réalisation de timelapse en 4K est  aussi possible grâce à l’intervallomètre intégré. Lorsque le Nikon Z fc est connecté en USB-C, il peut être alimenté en continu, permettant ainsi de l’utiliser comme webcam ou pour du stream pendant de nombreuses heures. Enfin, il dispose d’une entrée micro pour améliorer la qualité de l’enregistrement, mais est en revanche dénué de sortie casque. 

L’appareil hybride Nikon Z fc peut filmer jusqu’en UHD 4K à 30 i/s.

Nikon Z fc : design & ergonomie 

En matière de design, le Nikon Z fc affiche une inspiration résolument vintage et un style qui n’est pas sans rappeler celui des reflex argentiques de la marque. Même le logo Nikon flanqué sur le viseur de l’appareil est inspiré des modèles des années 1970. En revanche, contrairement à ces derniers, le Nikon Z fc est conçu pour être le plus compact possible et proposer des performances dignes d’un appareil moderne. Son châssis est majoritairement conçu à partir d’un alliage de magnésium et dispose d’une poignée très fine, permettant de maintenir le poids en dessous de celui du Nikon Z50. Bien que sa trappe de batterie soit en plastique, l’appareil hybride Nikon Z fc se montre globalement assez robuste et profite d’une bonne résistance à l’humidité et à la poussière. 

Le Nikon Z fc affiche une inspiration résolument vintage et un style qui n’est pas sans rappeler celui des reflex argentiques de la marque.

La face supérieure du Nikon Z fc intègre de nombreux cadrans en aluminium massif. Les chiffres et informations présents sur ces derniers sont gravés dans le métal, ce qui permet d’avoir un affichage clair pour une lecture facile. À l’extrême gauche, le Z fc intègre un sélecteur pour les modes de prise de vue P/A/S/M et Auto. Une molette dédiée à l’ISO est aussi disponible, avec la possibilité de sélectionner chaque sensibilité ISO offerte par l’appareil photo, y compris les modes étendus. Vient ensuite le cadran de la vitesse d’obturation, qui dispose comme celui de l’ISO d’un système de verrouillage par pression. Cela évite toute opération accidentelle, mais implique une manipulation un peu moins conviviale. Enfin, on trouve également un interrupteur permettant de basculer facilement entre les modes photo et vidéo, ainsi qu’un petit écran affichant l’ouverture utilisée. 

La face supérieure de l’appareil hybride Nikon Z fc intègre des cadrans en aluminium ainsi qu’un petit écran affichant l’ouverture utilisée.

À l’arrière, l’hybride Nikon Z fc dispose des commandes habituelles telles que les flèches directionnelles pour naviguer dans les menus et des boutons de lecture/suppression. Le viseur électronique est identique à celui du Nikon Z50, avec un grossissement de 1,02x, un affichage lumineux et une bonne qualité d’image grâce à une résolution de 2,36 millions de points. Sous celui-ci, l’écran LCD dispose d’un revêtement en similicuir très attrayant lorsqu’il est replié sur le dos. Pour la première fois sur un hybride Nikon, cet écran est entièrement articulable, avec la possibilité de s’incliner à 180 degrés pour faciliter les selfies et le vlogging. 

Pour la première fois sur un hybride Nikon, l’écran du Nikon Z fc est articulable pour faciliter les selfies et le vlogging.

Nikon Z fc : prix & disponibilité 

Le nouvel appareil photo hybride Nikon Z fc sera disponible à partir de la fin du mois de juillet 2021 au tarif de 899 € nu, soit un tarif légèrement inférieur au prix de lancement du Nikon Z50. Il sera également proposé en kit avec le nouveau NIKKOR Z 28mm F2.8 SE pour 1149 € ou avec le NIKKOR Z 16-50 mm VR pour 1049 €. 

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à vous abonner à la newsletter pour être informé lors de la publication des prochains sujets et pour recevoir gratuitement votre livre photo.  

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *