Fujifilm X100V : le plus performant des appareils compacts

Le fabricant japonais Fujifilm Holdings Corporation vient d’annoncer la sortie du Fujifilm X100V, un appareil photo compact à capteur APS-C équipé d’une focale fixe de 23 mm f/2. Apportant de nombreuses améliorations, ce nouvel appareil photo Fujifilm représente le plus grand remaniement de la série X100 lancée il y a près de dix ans. 

Le premier changement apporté par le Fujifilm X100 V est un capteur CMOS APS-C de 26 Mpx identique à celui qui équipe les appareils Fujifilm X-T3 et Fujifilm X-Pro 3. Il est associé à un processeur d’image X-Processor 4 et adopte un design rétro-éclairé. Cette conception lui permet d’offrir une plage dynamique étendue, offrant ainsi une qualité d’image légèrement supérieure au Fujifilm X100F lors de prise de vue à des ISO élevés. Ce nouveau couple capteur/processeur permet également au Fujifilm X100 V de lire et de traiter plus rapidement les données. Cela se répercute sur la cadence de la rafale qui passe désormais à 11 images par seconde avec l’obturateur mécanique contre anciennement 8 i/s. Cette cadence peut être poussée jusqu’à 20 images par seconde en utilisant l’obturateur électronique. Un mode à 30 i/s est également disponible, mais implique cependant un léger recadrage de 1,25x. 

Fujifilm X100V
Le Fujifilm X100 V est un capteur CMOS APS-C de 26 Mpx identique à celui qui équipe les appareils Fujifilm X-T3 et Fujifilm X-Pro 3.

L’appareil photo Fujifilm X100 V bénéficie également d’un nouveau système de mise au point automatique. Fujifilm n’a pas communiqué le type d’autofocus ni le nombre de collimateurs utilisés, mais celui-ci permet d’offrir des performances considérablement améliorées par rapport aux précédentes générations d’appareils de la gamme X100. Il apporte notamment une réactivité accrue et peut désormais fonctionner jusqu’à – 5V, ce qui le rend particulièrement efficace dans des conditions de faible luminosité. Ce système autofocus est couplé à de nouveaux algorithmes pour optimiser les performances et la précision de la détection des visages, des yeux et du suivi des sujets. Pratique, le collimateur de mise au point peut être positionné automatique ou manuellement à l’aide d’un joystick dédié placé sur la face arrière du Fujifilm X100 V.

Fujifilm X100V
L’appareil photo Fujifilm X100 V bénéficie d’un nouveau système de mise au point automatique fonctionnel jusqu’à -5 EV.

Sur sa face avant, l’appareil photo compact Fujifilm X100 V intègre un nouvel objectif. Bien que celui-ci conserve une focale de 23 mm pour une ouverture de f/2, il bénéficie d’une nouvelle conception optique mettant en oeuvre huit éléments dont un verre asphérique supplémentaire placé au milieu de la conception afin d’optimiser la netteté sur les bords du cadre et la qualité d’image pour la prise de vue de sujets rapprochés. Il faut tout de même avouer que l’ancien objectif présent sur le Fujifilm X100 F avait été initialement conçu pour le capteur de 12 Mpx du premier X100 sorti il y a plus d’une décennie et présentait quelques lacunes pour la photographie rapprochée. Bon point, ce nouvel objectif conserve la même bague permettant de venir y fixer les nombreux convertisseurs grand angle ou téléconvertisseur tels que les Fujifilm WCL-X100 II et Fujifilm TCL-X100 II. À noter que ces deux modèles disposent de contacts électroniques pour indiquer à l’appareil qu’un convertisseur est utilisé. Le filtre ND interne est également conservé et permet désormais une réduction de la luminosité de 4 IL. 

Fujifilm X100V
Le Fujifilm X100V est équipé d’une focale fixe de 23 mm f/2.

En matière de design, le Fujifilm X100 V conserve le look vintage qui a fait le succès de ses prédécesseurs. Son boîtier est légèrement plus épais, mais cela n’entrave en rien l’excellente ergonomie et l’accès aux sept molettes dispersées sur l’appareil s’effectue toujours aussi aisément. Très critiqué sur le Fujifilm X100F, l’écran arrière a enfin été remplacé par un modèle inclinable et tactile. Celui-ci adopte une plus large dalle LCD d’une résolution de 1,62 million de pixels, contre anciennement 1,04 million de points. Bien que l’augmentation de la résolution ne soit pas fulgurante, les images et les menus gagnent tout de même en netteté et en précision. Pratique, les balayages haut, bas, gauche et droit de l’écran tactile peuvent être attribués à des fonctions personnalisées.  

Fujifilm X100V
Le Fujifilm X100 V intègre un écran LCD tactile et inclinable.

Au-dessus de l’écran LCD, le Fujifilm X100 V intègre un nouveau viseur hybride. Celui-ci laisse le choix entre un viseur optique classique et électronique. Le viseur optique est très similaire à celui qui équipe le Fujifilm X-Pro 3. Il offre un grossissement d’environ 0,52x et dispose d’une commande pour agrandir le point de focalisation. Le viseur électronique du Fujifilm X100V utilise quant à lui une nouvelle dalle OLED de 3,69 millions de pixels et présentant un taux de rafraîchissement de 100 images par seconde. Cette nouvelle dalle se montre plus réactive et offre un contraste nettement meilleur à celle du Fujifilm X100 F.

Fujifilm X100V
Le Fujifilm X100V est équipé d’un viseur hybride optique et OLED.

En matière de vidéo, le Fujifilm X100 V peut enregistrer des séquences en UHD 4K jusqu’à 30 images par seconde avec un enregistrement en F-log en interne ou en 4: 2: 2 sur 10 bits via la sortie HDMI. Diverses fonctionnalités comme le mode «  Movie Silent Control  » sont également disponibles pour faciliter et optimiser l’enregistrement des vidéos. 

Avec ses nombreuses mises à jour, le Fujifilm X100 V devient l’un des appareils photo compacts les plus performants du marché. Il sera disponible fin février 2020 au tarif de 1 449 €. 

 

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à vous abonner à la newsletter pour être informé lors de la publication des prochains sujets et pour recevoir gratuitement votre livre photo.

Partager cet article

Une pensée sur “Fujifilm X100V : le plus performant des appareils compacts

  • 9 mars 2020 à 17 h 11 min
    Permalink

    Il semble pas mal ce petit boitier !

    La seule chose qui m’inquiète un peu, comme sur tout les compacts, c’est le risque de poussières. J’ai un Ricoh GR qui est fabuleux pour la photo de rue, mais qui est un aspirateur (Malgré les dires de Ricoh/Pentax). Comme il n’est plus sous garantie et que j’ai la chance de savoir démonter la bestiole, je nettoie régulièrement le capteur directement, mais bon … Ce n’est quand-même pas génial !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *