Fujifilm X-T5 : un X-H2 plus abordable

Quelques mois après l’annonce du très ambitieux Fujifilm X-H2, le fabricant nippon continue d’étendre sa gamme d’hybrides APS-C avec le nouveau Fujifilm X-T5. Successeur du Fujifilm X-T4, cette nouvelle itération se veut plus axée sur la photographie grâce à son nouveau capteur de 40 Mpx, un système autofocus perfectionné et une expérience d’utilisation entièrement repensée. 

Fujifilm X-T5 : haute résolution 

L’appareil photo hybride Fujifilm X-T5 se base sur le capteur CMOS BSI de 40 Mpx récemment introduit avec le Fujifilm X-H2. Comme ce dernier, il utilise des filtres de couleur X-Trans pour limiter l’effet de moiré et bénéficie d’une très bonne gestion des fortes sensibilités ISO. Pour faciliter la prise de vue à main levée, le capteur du Fujifilm X-T5 est monté sur un système de stabilisation mécanique offrant jusqu’à 7 IL de compensation. Ce mécanisme peut être mis à contribution pour le mode Pixel Shift Multi-Shot, permettant de déplacer le capteur pour réaliser une série d’images et de les assembler en une photo d’une très haute résolution de 160 Mpx. L’assemblage s’effectue à l’aide du Pixel Shift Combiner de Fujifilm. En revanche, il n’y a pas de correction des mouvements, contrairement à certains appareils concurrents. Les situations dans lesquelles vous pouvez utiliser ce mode sont donc plus limitées. 

L’appareil photo hybride Fujifilm X-T5 utilise un capteur APS-C de 40 Mpx monté sur une stabilisation mécanique à 5 axes.

Fujifilm X-T5 : autofocus 

Le nouvel appareil photo hybride Fujifilm X-T5 hérite également du système autofocus du Fujifilm X-H2, lui-même emprunté au Fujifilm XH2S lancé au printemps dernier. Il offre ainsi une vaste panoplie de modes de reconnaissance et de suivi du sujet. Comme la majorité des hybrides modernes, les algorithmes autofocus sont gonflés à l’intelligence artificielle et sont désormais capables de détecter automatiquement certains animaux, les oiseaux et des véhicules comme les trains, les voitures, les avions, les vélos ou les motos. Naturellement, la détection du visage et des yeux des humains reste de mise. Dans le mode course automobile, il est possible de donner la priorité au véhicule ou au visage/casque du pilote. 

En plus des yeux et des visages humains, le système autofocus de l’hybride Fujifilm X-T5 peut reconnaitre de nombreux autres sujets comme les animaux et les véhicules.

Fujifilm X-T5 : vidéo 6,2K

Les capacités vidéo de l’hybride Fujifilm X-T5 sont très bonnes, mais moins ambitieuses que celles du X-H2. Contrairement à ce dernier, il n’est pas possible de filmer en 8K et les séquences en UHD 6,2K impliquent un recadrage de 1,22x. Par ailleurs, les séquences en 4K suréchantillonnée sont effectuées à partir d’un métrage en 6,2K et non d’une lecture 8K. En revanche, il reste possible de filmer en UHD 4K jusqu’à 60 i/s sur toute la largeur du capteur, ce qui est amplement suffisant pour la majorité des utilisateurs. Associé à un enregistreur Atomos, le Fujifilm X-T5 peut utiliser le format Apple ProRes RAW sur 12 bits. En interne, il peut enregistrer sur un maximum de 10 bits. Enfin, le fabricant annonce que l’appareil peut filmer en 6,2K à 30 i/s pendant 90 minutes ou en 4K/60p pendant 60 minutes avant que la surchauffe du capteur ne devienne problématique. 

Le Fujifilm X-T5 peut filmer en UHD 6,2K avec un recadrage de 1,22x ou en UHD 4K à 60 i/s sur toute la largeur de son capteur.

Fujifilm X-T5 : rafale de 20 i/s 

En photo, le Fujifilm X-T5 peut saisir les actions les plus rapides grâce au nouvel obturateur électronique capable d’atteindre la vitesse impressionnante de 1/180 000s. Une prouesse au regard de la concurrence où les meilleurs modèles plafonnent généralement à 1/40 000s. Le mode rafale est identique au X-H2, avec une cadence de 15 i/s avec l’obturateur mécanique et 20 i/s avec l’obturateur électronique, mais avec un recadrage de 1,29x. On est loin des 40 images RAW par seconde du Fujifilm X-H2S, mais il est difficile d’en demander autant au capteur haute résolution du X-T5 qui sature plus rapidement le processeur et la mémoire tampon. 

Avec son obturateur électronique pouvant atteindre 1/180 000s, le Fujifilm X-T5 peut saisir les actions les plus rapides.

Fujifilm X-T5 : conception & design 

Le Fujifilm X-T5 parvient à conserver l’identité visuelle de ses prédécesseurs tout en présentant un format plus compact pour faciliter son transport. Avec un poids de 557 g, il est plus léger que le X-T4 et bénéficie d’une ergonomie revisitée pour améliorer sa prise en main. Comme ses prédécesseurs, le Fujifilm X-T5 adopte des molettes dédiées à la vitesse d’obturation, à la sensibilité ISO et la compensation d’exposition sur sa face supérieure. Pour s’adapter à vos besoins, l’appareil dispose de plusieurs commandes personnalisables réparties à l’avant et à l’arrière du boîtier. 

La face supérieure du Fujifilm X-T5 conserve les molettes dédiées à la vitesse d’obturation, à la sensibilité ISO et la compensation d’exposition.

Pour la visée, l’hybride Fujifilm X-T5 conserve un viseur électronique OLED de 3,64 millions de points. Celui-ci s’associe désormais au système optique du X-H2 pour offrir un grossissement de 0,8x et permettre un visionnage plus confortable. Il peut afficher un taux de rafraîchissement de 100 i/s en mode Boost, ce qui assure une visualisation fluide, même s’il ne rivalise pas avec la précision du viseur de X-H2. En outre, la visée peut également s’effectuer à l’aide de l’écran LCD de 1,82 million de pixels, pour un taux de rafraîchissement de 60 Hz en mode Boost. Fujifilm affirme que le capteur oculaire permettant de basculer entre l’écran LCD et le viseur électronique est deux fois plus rapide que sur le X-T4, ce qui permet de gagner en réactivité. 

L’écran LCD tactile du Fujifilm X-T5 est inclinable pour faciliter la prise de vue à des angles délicats.

Fujifilm X-T5 : prix & disponibilité 

Le nouvel appareil photo hybride Fujifilm X-T5 sera commercialisé à partir du 17 novembre 2022 au tarif de 1999 € nu, soit 250 € de moins que le récent Fujifilm X-H2. Il sera également proposé en kit avec l’objectif Fujifilm XF 18-55 mm f/2,8 R LM OIS pour 2399 € ou avec le zoom Fujifilm XF 16-80 mm f/4 R OIS WR pour 2499 €. 

Le Fujifilm X-T5 sera disponible à partir du 17 novembre 2022 au tarif de 1999 € nu.

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à vous abonner à la newsletter pour être informé lors de la publication des prochains sujets et pour recevoir gratuitement votre livre photo.

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *