Fujifilm X-T200 : un hybride moderne au look vintage

Fujifilm Holdings Corporation vient d’annoncer la sortie de son nouvel appareil photo hybride, le Fujifilm X-T200. Il remplace le Fujifilm X-100 introduit il y a un peu moins de deux ans en lui apportant une large gamme d’améliorations, notamment en matière de rapidité, de sensibilité et de précision.  

À l’intérieur, le Fujifilm X-T200 utilise un nouveau capteur CMOS APS-C de 24,2 Mpx. Bien que la résolution reste identique au X-T100, ce nouveau capteur utilise un câblage en cuivre plutôt qu’en aluminium. Un procédé déjà rencontré sur le Fujifilm X-A7 qui permet au X-T200 d’offrir une vitesse de lecture 3,5 fois plus rapide et une meilleure gestion du bruit. Il en résulte une nette diminution des effets de rolling shutter lors de la capture de vidéo ou de l’utilisation de l’obturateur électronique. En revanche, contrairement à la grande majorité des appareils de la série X de Fujifilm, le capteur du X-T200 est un modèle à filtre Bayer traditionnel et non pas un capteur de type X-Trans. La qualité des images reste cependant très bonne, avec de nombreux détails et une parfaite montée en ISO pour un capteur APS-C. 

Fujifilm X-T200
Le Fujifilm X-T200 utilise un nouveau capteur CMOS APS-C de 24,2 Mpx.

Le système de mise au point automatique du Fujifilm X-T200 est également directement décliné du X-A7. On retrouve ainsi un système hybride mettant désormais en oeuvre 425 collimateurs à détection de phase contre anciennement 91. Ce système fonctionne en tandem avec de nouveaux algorithmes autofocus pour assurer une mise au point globalement plus rapide et une optimisation du suivi de sujet ou de détection des yeux. Avec ce nouvel autofocus, le Fujifilm X-T200 peut capturer jusqu’à 8 images par seconde, soit 2 images de plus que son prédécesseur. La mémoire tampon reste cependant encore trop restreinte, si bien que la cadence commence fortement à chuter après une rafale continue de seulement 2 secondes. 

Le Fujifilm X-T200 intègre des algorithmes autofocus pour optimiser le suivi du sujet et la détection des yeux.

Les performances vidéo du nouveau Fujifilm X-T200 se voient également grandement améliorées. En effet, bien que le X-T100 pouvait déjà enregistrer des vidéos en UHD 4K, la fréquence était limitée à 15 images par seconde, ce qui ne permettait pas d’obtenir des vidéos suffisamment fluides. Le X-T200 résout donc ce problème en pouvant désormais enregistrer en UHD 4K à 24 et 30 i/s. Cet enregistrement 4K est en revanche restreint à 15 minutes. Pour de plus longues séquences, il est nécessaire de filmer en Full HD 1080p ou en 720p. Dans ce cas, la fréquence peut être poussée à 60 images par seconde en mode d’enregistrement normal ou 120 images par seconde en mode ralenti. Pour faciliter la prise de vue à main levée, le Fujifilm X-T200 intègre une nouvelle stabilisation électronique. Celle-ci s’appuie sur un gyroscope intégré dans l’appareil pour stabiliser davantage les vidéos, en plus du gain déjà apporté par la stabilisation optique. Enfin, un mode d’enregistrement au format carré (1:1) est également disponible pour réaliser des vidéos à destination des réseaux sociaux. Ces vidéos peuvent ensuite directement être partagées depuis l’appareil grâce à sa connexion WiFi. 

Fujifilm X-T200
Le Fujifilm X-T200 peut enregistrer des vidéos en UHD 4K à 24 et 30 i/s.

En matière de design, le Fujifilm X-T200 ne se diffère que très peu de son prédécesseur. La forme du boîtier a cependant été très légèrement revisitée pour optimiser l’ergonomie. Le changement le plus frappant est une poignée frontale légèrement plus grande apportant une meilleure prise en main de l’appareil. Son poids a également été diminué de 80 grammes et quelques commandes mineures ont été déplacées ou supprimées. 

Sur sa face arrière, le Fujifilm X-T200 intègre un écran tactile plus grand. Celui-ci dispose désormais d’une diagonale de 3,5 pouces (8,89 cm) pour une résolution de 2,76 millions de pixels contre anciennement 1,04 million. Il est entièrement orientable pour faciliter le cadrage à des angles délicats ou la réalisation de selfies et de vlogs. Enfin, le viseur électronique reste inchangé. On retrouve ainsi un modèle OLED de 0,39” pour une résolution de 2,36 millions de points. Il offre une couverture de 100 % pour un rapport de grossissement de 0,62x.

Fujifilm X-T200
Le Fujifilm X-T200 intègre un écran tactile et orientable de 3,5 pouces.

Le nouveau Fujifilm X-T200 sera disponible fin février 2020 en trois coloris au tarif de 700 euros nu ou de 849 euros avec l’objectif XC 15-45mm F3.5-5.6 OIS PZ. 

 

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à vous abonner à la newsletter pour être informé lors de la publication des prochains sujets et pour recevoir gratuitement votre livre photo.

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *