Fujifilm X-E4 : un hybride APS-C compact et élégant

Parallèlement à l’annonce du Fujifilm GFX 100S, le fabricant nippon a également annoncé la sortie prochaine du Fujifilm X-E4, un hybride milieu de gamme équipé d’un capteur APS-C de 26 Mpx. Digne héritier du Fujifilm X-E3 lancé en 2017, ce nouvel appareil apporte des composants plus modernes, une réactivité accrue, ainsi qu’un format plus compact. Il devient ainsi à ce jour le plus petit appareil photo hybride de Fujifilm. 

Fujifilm X-E4 : APS-C de 26 Mpx 

Avec le Fujifilm X-E4, le fabricant japonais veut proposer l’appareil photo idéal pour les voyageurs. La marque affirme notamment qu’il a été développé pour être aussi plat que possible afin de lui permettre de se glisser facilement dans une poche. Bien évidemment, cela dépend grandement de l’objectif qui lui est associé. À l’intérieur, le Fujifilm X-E4 profite de nombreux composants qui équipent les modèles haut de gamme de la série Fujifilm X. On retrouve notamment le capteur APS-C CMOS de 26 Mpx du Fujifilm X-S10. Celui-ci apporte une qualité d’image supérieure, une sensibilité native de 160 ISO contre 200 ISO sur le X-E3, ainsi qu’une vitesse de lecture nettement plus rapide. Cette optimisation de la vitesse de lecture, ainsi que l’implantation d’un processeur à quatre cœurs permettent au Fujifilm X-E4 de capturer jusqu’à 20 ips avec l’obturateur électronique (ou 30 i/s avec un recadrage de 1,25x). L’obturateur électronique voit également sa vitesse augmenter à 1/32 000s, ce qui est pratique si vous souhaitez photographier en plein jour avec une grande ouverture. 

Le Fujifilm X-E4 embarque un capteur APS-C de 26 Mpx couplé à un processeur d’image à quatre cœurs pour offrir une grande qualité d’image et une belle réactivité. 

 Fujifilm X-E4 : autofocus en 0,02 seconde

L’appareil photo hybride Fujifilm X-E4 apporte également un système autofocus mis à jour, avec des collimateurs à détection de phase qui couvrent presque l’intégralité de la surface du capteur. Grâce à cela, le Fujifilm X-E4 est en mesure d’effectuer la mise au point en moins de 0,02 seconde. En outre, le Fujifilm X-E4 est également en mesure de suivre les sujets en mouvement grâce à des algorithmes optimisés, ainsi qu’à une interface de suivi inaugurée pour la première fois sur le Fujifilm X-T4. Enfin, le X-E4 comprend la dernière technologie de détection des visages et des yeux de Fujifilm pour suivre les sujets avec précision. Cet autofocus reste exploitable dans des conditions lumineuses difficiles jusqu’à – 7 IL, lorsqu’il est utilisé avec l’objectif Fujifilm XF 50 mm F/1.0 R WR. 

Le Fujifilm X-E4 est en mesure d’effectuer la mise au point en moins de 0,02 seconde et jusqu’à une très faible luminosité de – 7 IL. 

 Fujifilm X-E4 : UHD 4K et 1080p à 240 i/s

Côté vidéo, le Fujifilm X-E4 propose des caractéristiques identiques au Fujifilm X-S10. On retrouve ainsi un enregistrement en UHD 4K à des fréquences d’images de 24 ou 30 i/s. L’enregistrement peut être effectué sur 8 bits en interne ou sur 10 bits et 4: 2: 2 à partir d’un enregistreur externe, ce qui donne une plus grande marge de manœuvre pour un étalonnage précis en post-production. L’enregistrement en Full HD 1080p est également possible jusqu’à 240 images par seconde. Enfin, le Fujifilm X-E4 peut également utiliser un casque ou un microphone grâce à l’adaptateur USB-C vers mini-jack inclus. 

L’appareil hybride Fujifilm X-E4 peut filmer en UHD 4K en 24 ou 30 i/s. 

 Fujifilm X-E4 : design & ergonomie 

À l’extérieur, le Fujifilm X-E4 profite d’un design vintage des plus élégants, avec un châssis en alliage d’aluminium revêtu d’un similicuir. Son boîtier est légèrement plus petit, mais un peu plus lourd que son prédécesseur. Le Fujifilm X E4 peut être utilisé d’une unique main, mais à condition de se limiter à un objectif relativement compact. De plus, le maintien à deux mains est préférable pour maximiser la qualité des images, étant donné que l’appareil n’est pas stabilisé. Les commandes physiques sur le boîtier sont relativement restreintes en comparaison à son prédécesseur. Certaines fonctions comme la gestion du mode autofocus sont désormais uniquement accessibles depuis les menus. Fort heureusement, la séduisante molette crantée pour la vitesse d’obturation est reconduite sur la face supérieure de l’appareil. On regrette en revanche toujours que celle-ci ne puisse pas tourner à 360°, ce qui aurait grandement optimisé la réactivité. 

L’appareil photo hybride Fujifilm X-E4 conserve la molette crantée pour ajuster la vitesse d’obturation. 

À l’arrière, l’appareil photo hybride Fujifilm X-E4 gagne un écran tactile pouvant être orienté sur plusieurs axes. Il peut notamment être retourné à 180° vers le haut pour faciliter la prise de selfies ou de vlogs. Le viseur électronique du Fujifilm X-E4 reste en revanche inchangé, avec une dalle OLED de 2,36 millions de points pour un grossissement de 0,62x. Il se révèle assez petit et offre une résolution inférieure à la majorité des appareils concurrents. Malgré cela, il reste très agréable pour faciliter le cadrage à l’extérieur, notamment lorsque l’écran LCD devient difficilement lisible en raison des reflets lumineux. 

L’écran LCD du Fujifilm X-E4 est inclinable à 180° vers le haut pour faciliter la prise de selfies et de vlogs. 

 Fujifilm X-E4 : prix & disponibilité 

Le nouvel appareil photo hybride Fujifilm X-E4 sera disponible dès la fin du mois de février 2021. Il sera commercialisé nu au tarif de 899 € ou en kit avec le nouvel objectif Fujifilm XF 27 mm f/2,8 R WR au tarif de 1049 €. 

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à vous abonner à la newsletter pour être informé lors de la publication des prochains sujets et pour recevoir gratuitement votre livre photo.

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *