Fujifilm GFX 50S II : l’appareil moyen format le moins cher

Fujifilm met à jour sa gamme d’hybrides GFX, avec le Fujifilm GFX 50S II, l’appareil hybride moyen format le moins cher du marché. Successeur du Fujifilm GFX 50S de première génération, ce nouveau modèle profite des améliorations apportées par Fujifilm au cours des 5 dernières années, dont la stabilisation d’image mécanique et la capture photo haute résolution. 

Fujifilm GFX 50S II : capteur de 51 Mpx 

À l’intérieur de son boîtier relativement compact, le Fujifilm GFX 50S II reprend le capteur moyen format CMOS du GFX 50S de première génération. Celui-ci mesure 44 x 33 mm, soit une superficie 1,7 fois supérieure à celle d’un capteur plein format et 4 fois plus grande qu’un capteur APS-C. Cela signifie qu’il reçoit environ 2/3 IL de lumière en plus lorsqu’il exploite les mêmes valeurs d’exposition qu’un appareil photo plein format. Sa résolution de 51 Mpx est également conservée, ce qui permet à la marque de proposer un appareil de plus basse résolution que le Fujifilm GFX 100S de 102 Mpx. Pour cette seconde génération, le capteur du Fujifilm GFX 50S 2 profite d’une stabilisation d’image mécanique offrant jusqu’à 6,5 IL de compensation. Elle constitue une aide précieuse pour préserver la netteté des images lors de l’utilisation d’une vitesse d’obturation plus longue est nécessaire. 

L’appareil hybride Fujifilm GFX 50S II reprend le capteur moyen format de 51 Mpx de son prédécesseur.

Fujifilm GFX 50S II : mode haute résolution 

Le mécanisme de stabilisation d’image de l’hybride Fujifilm GFX 50S II peut également être mis à profit pour la capture à très haute résolution. Pour ce faire, l’appareil réalise 16 images en décalant légèrement le capteur pour chaque prise de vue afin de maximiser les informations enregistrées. Il est ainsi possible de profiter d’un maximum d’informations de couleur, ainsi qu’un nombre de pixels plus important. L’ensemble est ensuite assemblé en une image de 200 Mpx. En revanche, l’absence de correction des mouvements rend ce mode uniquement exploitable avec des sujets entièrement statiques, tels que la reproduction d’œuvres d’art ou la photo de produit. 

La stabilisation mécanique du Fujifilm GFX 50S II peut être utilisée pour résilier des images de 200 Mpx.

Fujifilm GFX 50S II : autofocus 

Le système autofocus du Fujifilm GFX 50S II reste inchangé et s’appuie intégralement sur des collimateurs à détection de contraste. Le fabricant indique que l’emploi d’un processeur plus puissant confère une plus grande réactivité à la mise au point, mais l’absence de collimateurs à détection de phase se fait tout de même ressentir. La rapidité et les performances du suivi autofocus sont notamment inférieures au Fujifilm GFX 100S et à de nombreux autres appareils modernes. De plus, le mode de détection du visage et des yeux montre parfois quelques signes de défaillance. Sa fiabilité est indéniable lorsque le sujet est de face, mais il arrive que l’appareil perde la focalisation lorsque le sujet regarde vers le bas, qu’il ferme les yeux ou qu’il s’éloigne. Il arrive également qu’il détecte des visages dans les scènes où personne n’est présent. Pour cette raison, il est parfois plus judicieux de désactiver la détection du visage et des yeux. 

L’autofocus du Fujifilm GFX 50S II se montre relativement efficace, mais mérite de gagner en précision lors de la détection du visage et du suivi des yeux.

Fujifilm GFX 50S II : vidéo Full HD 1080p 

Alors que le récent Fujifilm GFX 100S est capable de réaliser des séquences en UHD 4K, le Fujifilm GFX 50S II se restreint à un enregistrement en Full HD 1080p à 30, 23,98 ou 24 images par seconde. Les capacités vidéo de cette nouvelle génération restent donc basiques et inchangées de son prédécesseur. En revanche, la fluidité est optimisée grâce au capteur stabilisé mécaniquement et pouvant fonctionner en tandem avec la stabilisation numérique. Globalement, la qualité des tournages est très bonne et il n’y a pas de perte majeure de qualité lorsque la stabilisation numérique est appliquée. Seul un très léger recadrage de 1,1x se fait remarquer. Enfin, l’hybride Fujifilm GFX 50S II conserve son entrée micro et sa sortie casque. 

Les performances en vidéo du Fujifilm GFX 50S II sont similaires à son prédécesseur, excepté la fluidité qui est optimisée par la stabilisation mécanique.

Fujifilm GFX 50S II : design & ergonomie 

En matière de design, le Fujifilm GFX 50S II exploite le même boîtier que le Fujifilm GFX 100S, signifiant ainsi qu’il est légèrement plus compact et plus léger que son prédécesseur. Il reste en revanche assez lourd en comparaison aux autres appareils photo hybrides dotés d’un capteur plus petit. Malgré cela, la prise en main est agréable grâce à une poignée bien formée dotée d’un revêtement en caoutchouc dense offrant une bonne adhésion. La face supérieure de l’appareil adopte un écran LCD plus large pouvant être configuré pour afficher au choix : les informations de prise de vue, un graphique représentant la vitesse d’obturation, une molette ISO ou encore un histogramme. En outre, l’accès aux différentes commandes s’effectue de manière confortable et assez intuitive après un petit temps d’adaptation. Enfin, huit commandes physiques et quatre balayages directionnels sur l’écran tactile arrière peuvent être configurés pour accéder aux paramètres de vos choix. 

Bien qu’un peu lourd, le Fujifilm GFX 50S II reste étonnamment compact pour un appareil photo moyen format.

Sur sa face arrière, l’appareil photo moyen format Fujifilm GFX 50S II dispose d’un viseur OLED de 0,5” pour une résolution de 3,69 Mpx. Celui-ci exploite cependant les optiques plus petites et à plus faible grossissement du GFX 100S. Il s’agit donc d’une perte assez regrettable par rapport au GFX 50S de première génération, mais le nouveau viseur reste toujours compétitif en comparaison à de nombreux autres hybrides haut de gamme. À noter également que le viseur n’est plus amovible et qu’il n’est donc plus possible d’insérer l’adaptateur d’inclinaison Fujifilm EVF-TL1 entre l’appareil et le viseur. Enfin, l’écran LCD arrière peut s’incliner sur deux axes pour l’orienter en fonction de la prise de vue en mode paysage ou portrait. 

L’écran LCD du Fujifilm GFX 50S II peut s’orienter sur deux axes pour faciliter la prise de vue en format portrait et paysage.

Fujifilm GFX 50S II : prix & disponibilité 

Le nouvel appareil photo hybride Fujifilm GFX 50S II sera disponible fin septembre 2021 au tarif de 3 999 €. Cela en fait l’hybride moyen format le moins cher du marché. Il sera également proposé en kit avec l’objectif Fujifilm GF 35-70 mm f/4,5-5,6 WR pour un prix de 4 499 €.

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à vous abonner à la newsletter pour être informé lors de la publication des prochains sujets et pour recevoir gratuitement votre livre photo.

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *