Le Light Painting qu’est-ce que c’est ?

Comme son nom l’indique, le light painting signifie peindre avec la lumière. Pour être plus claire, cette technique consiste à dessiner une ou plusieurs formes dans le vide avec une source de lumière pour que celle-ci apparaisse sur la photo. Puisqu’une image vaut mille mots, voici un exemple:

 

lightpainting

 

Comment faire du lightpainting ? 

 

La technique du light painting est relativement simple, mais demande un peu d’expérimentation. Vos premières photos ne seront sûrement pas parfaites, mais vous apprendrez vite à doser vos réglages en fonction de l’environnement et du résultat que vous souhaitez obtenir.

Avant de commencer, je précise que vous devez être dans un environnement le plus sombre possible. En effet, pour réaliser un light painting il faudra effectuer des poses longues et ainsi éviter que la lumière extérieure ne vienne perturber la scène. Je vous conseille donc de travailler de nuit ou alors dans une pièce sombre. Recommandation faite, voyons plus en détail comment procéder:

 

  • Effectuez le cadrage. Une fois votre cadre effectué en prenant soin à ce qu’il n’y ait pas d’élément réfléchissant ou autre source de lumière, installez votre appareil photo sur un trépied ou une sur une surface plane. Ensuite, il faudra effectuer la mise au point à l’endroit où vous dessinerez. Pour la faire, placez-y un élément que vous éclairerez à l’aide d’une lampe torche le temps de l’effectuer.

 

  • Réglez la vitesse d’obturation. C’est le paramètre le plus important en light painting. Il faut que cette vitesse soit suffisamment lente pour avoir le temps de dessiner. Il faudra donc l’adapter en fonction du dessin que vous souhaitez faire. La meilleure solution consiste à se mettre en mode Bulb sur votre appareil photo et de déclencher à l’aide d’une télécommande. Ainsi, vous gardez la télécommande en main pendant que vous peignez, ce qui permettra d’avoir le temps optimal. Si votre appareil ne dispose pas de ce mode, vous pourrez utiliser le mode manuel à condition de réaliser rapidement votre dessin.

 

  • Réglez la sensibilité ISO. Pour éviter que vos traces lumineuses ne soient surexposées ou que votre arrière-plan soit trop visible, il est conseillé de régler la sensibilité ISO sur sa plus faible valeur.

 

  • Réglez l’ouverture. Plus le temps d’exposition est long, plus il y a de lumière captée. Il faudra donc ajuster cette ouverture en fonction de votre vitesse d’obturation. Plus celle-ci sera longue, plus il faudra fermer le diaphragme. Je vous conseille de débuter avec une ouverture comprise entre F/8 et f/11 puis d’ajuster selon les résultats que vous obtiendrez.

 

  • Déclenchez et peignez. Une fois tous vos réglages effectués, vous aurez deux méthodes pour  réaliser le light painting. La première consiste à vous placer à l’endroit où vous aller effectuer votre dessin puis de déclencher à l’aide de la télécommande (vous pouvez utiliser le retardateur si vous n’en avez pas). Une fois déclenché, bougez votre source lumineuse pour réaliser votre dessin. La deuxième méthode, consiste à vous placer derrière l’appareil photo puis de diriger la source lumineuse sur l’endroit que vous souhaitez éclairer. Cette dernière est la plus souvent utilisée avec un laser ou un faisceau lumineux.

 

light painting tuto
Light painting réalisé en suivant les contours du violon avec une lampe

 

 

tuto light painting
Light painting réalisé avec un laser projeté sur un mur

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Quelques astuces: 

 

  • Habillez-vous en noir. Pour un rendu encore plus mystérieux, il est préférable de ne pas apparaître sur la photo. Pour ce faire, munissez-vous de votre garde de robe la plus sombre afin de ne pas refléter la lumière.
  • Bougez le plus possible. Suivant vos réglages ou votre source lumineuse, il est possible que l’on arrive encore à vous distinguer sur la photo. En effet, votre source de lumière peut se refléter sur vous ou votre appareil photo peut être trop sensible. Pour entièrement disparaître, il faudra bouger en permanence de façon à ce que votre image n’ait pas le temps de s’imprimer sur le capteur.
  • Variez les sources de lumière. Pour plus de créativité, utilisez différentes sources de lumière comme un laser, des led de couleur, des barres de plusieurs led, des feux d’artifice, un sabre laser, etc. Vous pouvez également changer la couleur d’une lampe torche en utilisant des gélatines colorées, des bouchons de bouteille ou tout autres éléments colorés laissant passer la lumière.

 

comment faire un light painting
Exemple d’un light painting avec un feu d’artifice

 

  • Utilisez des pochoirs. Si vous avez du mal à dessiner ou pour réaliser des formes encore plus complexes, vous pouvez créer un pochoir que vous éclairerez par-derrière. Il faut faire attention à ce que les formes non découpées du pochoir soient entièrement opaques.

 

  • Invitez vos amis. Plus vous serez nombreux, plus vous pourrez rapidement créer des dessins ambitieux.

 

light painting

 

 

  • Faites apparaître l’arrière-plan. Une fois que vous maîtriserez les techniques du light painting avec un arrière-plan noir, vous pourrez intégrer l’arrière-plan dans vos images pour des clichés encore plus impressionnant. Pour ce faire, il faudra augmenter la sensibilité ISO ou augmenter l’ouverture du diaphragme.

 

tuto light painting
30s à ISO 320 et f/5,6

 

 

  • Photographiez en RAW. Le dernier conseil que j’ai à vous donner est de photographier en RAW. Cela vous permettra d’avoir une plus grande flexibilité dans vos retouches et surtout de pouvoir modifier la balance des blancs.

 

 

On arrive à la fin de cet article et j’espère qu’il  vous permettra de réaliser vos idées de light painting. N’hésitez pas à laisser un commentaire si vous avez des questions et à vous abonner à la newsletter pour être informé lors de la publication des prochains articles, ainsi que pour recevoir gratuitement votre libre photo.