Est-il possible d’utiliser un objectif plein format sur un appareil APS-C ?

Les objectifs plein format sont souvent plus complets et plus performants que les modèles APS-C. Si vous avez pour projet de changer votre appareil APS-C pour un modèle plein format, il peut également être judicieux d’investir dès maintenant dans des objectifs Full Frame afin de ne pas avoir à remplacer tous vos objectifs une fois le changement d’appareil effectué. Cependant, est-il toujours possible d’utiliser un objectif plein format sur un appareil APS-C ? Cela a-t-il un impact sur la focale, la qualité d’image ou le bon fonctionnement de l’appareil ? Découvrez dans ce guide tout ce que vous devez connaître pour utiliser un objectif plein format sur un appareil APS-C. 

Quelle différence entre un objectif APS-C et plein format ?

Avant le développement du numérique, la majorité des appareils photo utilisaient des pellicules de 35 mm. Ce standard a ensuite été décliné pour les capteurs numériques sous le terme : plein format. Ces derniers présentent ainsi des dimensions identiques à un négatif sur pellicule 35 mm, c’est-à-dire 24 mm de haut pour une largeur de 36 mm. Les objectifs plein format sont ainsi conçus pour projeter un cercle d’image qui couvre l’intégralité de cette surface. Les capteurs APS-C sont quant à eux déclinés des films APS introduits en 1996. Leur taille peut légèrement varier d’un appareil à l’autre, avec une moyenne d’environ 15,8 x 23,7 mm. Les dimensions sont cependant toujours inférieures à celles des capteurs plein format. Par conséquent, ils disposent d’objectifs spécifiques, avec un cercle d’image plus petit. Un objectif APS-C ne peut donc pas couvrir toute la surface d’un capteur plein format, contrairement à un objectif conçu pour un appareil plein format qui est en mesure de remplir toute la surface d’un capteur APS-C. 

Les objectifs plein format disposent d’un cercle de projection plus large pour couvrir toute la surface d’un capteur 24×36 mm.

Un objectif plein format impacte-t-il la focale ? 

Si vous montez un objectif plein format sur un appareil photo équipé d’un capteur APS-C, le champ de vision couvert sera plus ou moins exactement le même qu’avec un objectif APS-C de focale équivalente. Par exemple, l’appareil photo APS-C Sony Alpha 6400 offrira rigoureusement le même cadre qu’il soit utilisé avec l’objectif Sony E APS-C 50 mm f/1,8 ou son équivalent Full Frame Sony FE 50 mm f/1,8. Cette constance provient du fait que la longueur focale d’un objectif est toujours exprimée en équivalent plein format, que l’optique soit conçue pour un appareil APS-C ou plein format. La distance focale de n’importe quel objectif offrira ainsi le même cadre sur votre appareil photo APS-C, que l’optique soit développée pour un appareil plein format ou un appareil photo APS-C. Il n’y a donc pas de facteur de recadrage à prendre en compte si vous jonglez entre des objectifs APS-C et plein format sur votre appareil APS-C. 

L’appareil photo hybride APS-C Sony Alpha 6400 offre le même angle de vue, qu’il soit utilisé avec l’objectif Sony E APS-C 50 mm f/1,8 ou son équivalent Full Frame Sony FE 50 mm f/1,8.

Le facteur de recadrage entre uniquement en considération lorsque vous comparez la même focale sur deux appareils différents : un modèle à capteur APS-C et un modèle à capteur plein format. Dans ce cas, l’image réalisée avec l’appareil plein format offrira une scène plus large, car son capteur physiquement plus grand pourra exploiter toute la scène projetée par l’objectif. En revanche, avec l’appareil APS-C, le capteur ne peut enregistrer qu’une zone plus restreinte de cette projection optique, donnant ainsi l’impression que le sujet est grossi et capturé avec une focale plus longue. Ce facteur de recadrage est de 1,5x pour les appareils Sony, Pentax et Nikon ou de 1,6x pour Canon. Un objectif de 24 mm offrira ainsi un champ de vision similaire à un 36 mm en équivalent plein format. 

Le facteur de recadrage ne s’applique que si vous comparez la même longueur focale entre un appareil plein format et APS-C.

Quelle différence de qualité d’image ?

Sans tenir compte des performances propres de chaque appareil, la qualité d’un objectif plein format reste identique, qu’il soit utilisé sur un appareil 24×36 mm ou un APS-C. L’image circulaire projetée est ainsi la même, quel que soit l’appareil sur lequel l’objectif est utilisé. Cependant, comme le capteur APS-C dispose d’une taille plus restreinte, il ne va être en mesure d’exploiter qu’une plus faible zone de cette projection, initialement prévue pour s’adapter au format d’un capteur 24×36 mm. Par conséquent, si cet objectif a tendance à souffrir de vignettage dans les bords du cadre, ce défaut sera grandement réduit ou totalement absent avec un appareil à capteur APS-C, car les bords du cercle de diffusion seront rognés. La plupart des objectifs ont également tendance à fournir le meilleur piqué au centre du cadre et une netteté légèrement plus douce sur les bordures. En exploitant une zone plus proche du centre de la projection optique, le capteur APS-C peut ainsi parvenir à obtenir une netteté un peu plus homogène. Bien évidemment, ces affirmations peuvent varier d’un appareil à l’autre, en fonction des performances et caractéristiques du capteur embarqué. 

Avec un appareil APS-C, vous pouvez gommer les défauts de certains objectifs plein format.

Les inconvénients des objectifs plein format 

Nous avons vu qu’utiliser un objectif plein format sur un appareil photo APS-C offrait le même champ de vision qu’un objectif APS-C de focale identique, tout en pouvant gommer certains défauts optiques. Par conséquent, il semblerait plus judicieux de n’utiliser que des objectifs plein format sur votre appareil APS-C afin de maximiser la qualité de vos images. Cependant, utiliser un objectif plein format sur un appareil APS-C ne présente pas que des avantages. Ces derniers ont en effet tendance à être plus gros et plus lourds. Ils se montrent plus encombrants et peuvent ainsi dénoter avec l’aspect compact des hybrides APS-C. Si vous souhaitez voyager léger ou que vous privilégiez avant tout la compacité, un objectif APS-C sera certainement plus adapté pour répondre à vos besoins. En raison de leur plus large diamètre, les objectifs plein format sont également souvent plus onéreux. Par conséquent, l’investissement dans des optiques plein format ne devient réellement intéressant que si vous envisagez de remplacer ultérieurement votre appareil par un modèle plein format. Dans ce cas, vous n’aurez pas à renouveler entièrement votre parc optique. 

Un objectif plein format est généralement plus lourd et plus imposant que son homologue pour APS-C.

Est-il possible d’utiliser un objectif APS-C sur un appareil plein format ? 

Alors qu’il est possible d’utiliser un objectif plein format sur un capteur APS-C, l’inverse est beaucoup plus compliqué, car les optiques APS-C ne sont pas capables de recouvrir l’intégralité d’un capteur 24×36 mm. Par conséquent, la lumière n’atteint pas les bords du capteur plein format, avec pour résultat de larges bandes noires sur les bords de l’image. Cela revient à essayer d’illuminer l’intégralité d’une feuille A4 avec une lampe directement placée à la surface du papier. 

Un objectif APS-C ne dispose pas d’un cercle de diffusion suffisamment large pour couvrir toute la surface d’un capteur plein format.

Les appareils photo plein format plus modernes sont cependant capables de s’adapter à ce format d’image plus petit grâce à des traitements internes permettant de n’afficher que les parties exposées du capteur. En revanche, ces modes ne font que recadrer l’image, engendrant ainsi une réduction drastique de la résolution. Avec un appareil haute résolution comme le Sony Alpha 7R II de 42,4 Mpx, la résolution chute alors à 18 Mpx, ce qui reste encore convenable. En revanche, avec un appareil plus standard comme le Sony Alpha 7 II de 24 Mpx, vous ne pourrez bénéficier que de 10 Mpx en mode APS-C, ce qui peut devenir insuffisant dans certaines circonstances. À noter également que la longueur focale de l’objectif sera multipliée par un coefficient de 1,5. Un objectif APS-C de 50 mm offrira ainsi un angle de vue identique à un objectif de 75 mm. 

En mode recadrage APS-C, le capteur plein format de 42,4 Mpx du Sony Alpha 7R II voit sa résolution chuter à 18 Mpx.

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à vous abonner à la newsletter pour être informé lors de la publication des prochains sujets et pour recevoir gratuitement votre livre photo.

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *