DJI vient de présenter son nouveau drone, le Mavic Air. Un drone qui vient se placer entre les deux modèles déjà présents, le Mavic Pro et l’ultra portable Mavic Spark. Ce nouveau modèle reprend toutes les technologies qui ont fait le succès de ses prédécesseurs tout en apportant son lot de nouveautés. Au programme, on retrouve un capteur 1/2,3″ de 12 Mpx, une optique de 24 mm f/2,8 stabilisée sur 3 axes, un enregistrement vidéo 4K en H.264 à 100 Mb/s ainsi que de hautes performances photo.

 

Comme avec le Mavic Pro, il est possible de replier les hélices du Mavic Air, permettant d’obtenir un drone ultra-compact pouvant être rangé dans un petit sac à dos ou même dans une poche. Les dimensions du Mavic Air ont également été revues à la baisse, tout comme sont poids qui est désormais de 430 grammes contre 734 grammes pour le Pro, soit un gain de 41% par rapport à son frère aîné.

 

 

DJI Mavic Air

 

Le Mavic Air peut voler à une vitesse de 68 km/h en mode sport, maintenir une charge de vent allant jusqu’à 10 mètres par seconde, s’élever à une altitude de 5 km et dispose d’une autonomie de 21 minutes.

Le pilotage s’effectue toujours à l’aide d’une télécommande pliable fournie avec le drone sur laquelle il faut venir fixer un téléphone pour avoir un retour vidéo en temps réel et avec une résolution de 1080p. Le drone est pilotable jusqu’à une portée maximale de 4 km.

Côté logiciel, on note une petite amélioration des contrôles et du système FlightAutonomy 2.0.

DJI Mavic Air

 

De hautes performances vidéo et photo :

 

Côté vidéo, le Mavic Air possède des capacités impressionnantes et surpasse ses aînés, le Mavic Pro et Spark. Il est capable d’enregistrer en UHD à 30 i/s et avec un codex H.264 à 100Mbps. Le Air dispose également de deux modes « semi-ralentis » avec une capture en 2.7K à 60 i/s ou en 1080 à 120 i/s.

L’objectif du Mavic est un 24 mm (équivalent 35mm) ouvrant à f/2,8. Cette optique fournit un champ de vision de 85° et dispose d’une stabilisation mécanique sur 3 axes, soit un axe de plus que le Mavic Spark. À titre comparatif, le Mavic Pro a une optique de 28 mm f/2,2 pour un champ de vision de 79° et le Mavic Spark est équipé d’un 25 mm f/2,6 avec un champ de 82°.

 

 

DJI Mavic Air

Outre le fait d’être un excellent drone pour les vidéastes, le Mavic Air a tout autant à offrir aux photographes en leur proposant une caméra de qualité. Pour cela, il est équipé du même capteur 1/2,3” de 12 Mpx déjà présent sur le Mavic Pro et sur le Mavic Spark, mais contrairement au Spark il est désormais capable de fournir des images brutes au format DNG, ce qui était jusqu’à présent un réel handicap.

En plus de la capture brute, le Mavic Air peut capturer des panoramas horizontaux et verticaux à 180° et même sphériques à 360° en capturant automatiquement 25 photos autour de la scène. On note également la présence d’une fonction HDR permettant d’obtenir des photos correctement exposées lors de scènes à forts contrastes.

 

DJI Mavic Air

 

 

Prix et disponibilité : 

 

Le Mavic Air est d’ores et déjà disponible en précommande en trois coloris (blanc, rouge et noir). Le tarif est de 849 € pour l’édition standard qui comprend un étui de protection, des protections d’hélices et une télécommande. Le Mavic Air est également disponible dans une édition «Fly More» comprenant entre autres un ensemble supplémentaire d’hélices, deux batteries supplémentaires, un chargeur à double batterie ainsi qu’un sac d’épaule. Les premières livraisons sont prévues à partir du 28 janvier.

Pour plus d’informations sur les nouvelles fonctionnalités et capacités de Mavic Air, rendez-vous sur www.dji.com/mavic-air.

 

Si vous avez aimé cet article, vous pouvez vous abonner à la newsletter pour être informé lors de la publication des prochains sujets et pour recevoir gratuitement votre livre photo.