Découvrez les plus belles photos d’oiseaux des Audubon Photography Awards 2021

La National Audubon Society a annoncé les lauréats des Audubon Photography Awards 2021. Lancé il y a 12 ans, ce concours révèle chaque année certaines des plus belles photographies d’oiseaux réalisées aux États-Unis et au Canada. L’objectif est de mettre en avant des photos qui évoquent l’ingéniosité, la résilience et la beauté des oiseaux petits ou grands, terrestres ou encore aquatiques. Pour cette douzième édition, les lauréats ont été sélectionnés parmi 2 416 photographes qui ont soumis plus de 8 770 photos.

Premier prix : Caroline Fraser

©Carolina Fraser – Audubon Photography Awards 2021

Histoire derrière la photo : un de mes endroits préférés pour prendre des photos se trouve entre les puits de pétrole et l’espace ouvert du ranch Los Novios dans le sud du Texas, où la faune se faufile parmi les cactus et les oiseaux se perchent sur les poteaux des clôtures. Juste avant le coucher du soleil d’une chaude journée d’été, je me suis retrouvée allongée dans une position inconfortable dans un chemin de gravier, avec la tête contre le sol, alors que je photographiais ce grand géocoucou. J’ai ajusté manuellement la balance des blancs jusqu’à ce que je parvienne à capturer l’oiseau avec les lumières chaudes du soleil pendant qu’il baignait dans la poussière.


Gagnant catégorie amateur : Robin Ulery

©Robin Ulery – Audubon Photography Awards 2021

Histoire derrière la photo : pendant trois ans, j’ai observé un couple de grues du Canada qui nichent près de ma maison, les regardant et les photographiant depuis mon kayak. Par une journée venteuse de printemps, j’ai pris mon appareil photo et j’ai ramé pour aller les voir. Deux poulains avaient éclos depuis mon dernier passage. Le vent, cependant, a rendu la séance photo difficile. Il n’y avait pas de terre ferme sur laquelle s’ancrer, et le bateau tanguait, me faisant alors parfois manquer complètement les oiseaux. J’ai donc augmenté ma vitesse d’obturation et mon ISO pour compenser. Capturer cette scène dans ces conditions m’a semblé être un moment unique.


Gagnante catégorie oiselle : Elizabeth Yicheng Shen

©Elizabeth Yicheng Shen – Audubon Photography Awards 2021
  • Espèce : Busard Saint-Martin – Lieu : Parc régional de Coyote Hills, Fremont, Californie
  • Matériel photo : Sony Alpha 9 avec objectif Sony 400 mm f/2,8 GM FE OSS et téléconvertisseur 2x

Histoire derrière la photo : j’attendais dans ce parc qu’un flamant du Chili se réveille de sa sieste de l’après-midi. Les gens ont rapporté avoir vu le flamant solitaire dans le parc, alors je suis sorti pour le photographier. Une agitation a attiré mon attention vers l’eau voisine, où un grand héron traquait une proie et quelques mouettes se reposaient. Un busard Saint-Martin était sorti de nulle part pour chasser. J’ai rapidement ajusté les paramètres de mon appareil photo pour capturer au mieux son visage. Ce genre de rencontre inattendue est la raison pour laquelle j’emporte toujours mon appareil photo lorsque je m’aventure dans la nature.


Gagnant catégorie oiseau pêcheur : Patrick Coughlin

©Patrick Coughlin – Audubon Photography Awards 2021

Histoire derrière la photo : parvenir à photographier des colibris en train de se nourrir est pour moi la combinaison presque parfaite entre défi et récompense. Au printemps, les nombreuses espèces de colibris – dont beaucoup sont des mâles adultes avec un tour de gorge scintillant – sirotent le nectar des fleurs de Madère dans cette réserve. Lorsque j’ai parcouru les photographies que j’ai prises lors d’une séance photo de ces colibris, cette image d’une femelle relativement modeste, un colibri d’Anna juvénile, a immédiatement attiré mon attention. Bien que la majeure partie de l’oiseau soit masquée par les fleurs, j’ai capturé momentanément l’éclat de son regard à travers les pétales.


Gagnant du prix professionnel : Steve Jessmore

©Steve Jessmore – Audubon Photography Awards 2021

Histoire derrière la photo : par une journée d’hiver extrêmement froide, je suis allé chercher des aigles et des harfangs des neiges dans la campagne du Michigan. En naviguant sur des routes secondaires, j’ai remarqué un faucon au sommet d’un pin, mais il a pris peur et j’ai uniquement réussi à capturer sa queue alors qu’il s’envolait. C’est à ce moment-là que j’ai aperçu un cardinal rouge mâle volant de plante en plante pour se nourrir des graines. Ses plumes rouges se détachent efficacement dans la neige blanche brillante parsemée de cristaux de glace. J’ai pris la première image quand il a pris son envol. À la deuxième image, l’oiseau chanteur avait disparu.


Lauréat du prix jeunesse : Arav Karighattam

©Arav Karighattam – Audubon Photography Awards 2021

Histoire derrière la photo : je cherchais des canards plongeurs le long de la côte atlantique par une froide journée de février. Soudainement, un troupeau de bécasseaux violets a atterri juste à côté de moi. Les oiseaux se nourrissaient, et se pourchassaient, voltigeant occasionnellement lorsque les vagues déferlaient sur le rivage. Lorsque le temps est devenu plus venteux, les bécasseaux sont venus s’installer au milieu des rochers. Je me suis alors allongé près du bord de l’eau et j’ai positionné mon appareil photo sur un rocher pour le stabiliser. J’ai pu me concentrer sur l’un de ces visiteurs de l’Arctique, dont le pourpre de ses plumes était mis en valeur par le soleil du matin.


Gagnante du prix plantes pour oiseaux : Shirley Donald

©Shirley Donald – Audubon Photography Awards 2021

Histoire derrière la photo : un matin de juillet, j’ai retiré la bâche de camouflage de mon canoë dissimulé dans les herbes du bord d’un petit lac et j’y suis entré en faisant attention de ne pas basculer dans l’eau. En pagayant au milieu des nénuphars, j’ai vu des carouges à épaulettes mâles attraper des libellules dans les airs pour nourrir leurs oisillons. Les femelles ont adopté une approche différente : elles ont sauté de nénuphar en nénuphar, arrachant les insectes à l’intérieur des fleurs jaune et blanche. J’ai stabilisé mon appareil photo en le plaçant sur mon sac d’équipement, et j’ai capturé cette image.


Mention honorable catégorie jeunesse : Josiah Launstein

©Josiah Launstein – Audubon Photography Awards 2021

Histoire derrière la photo : je photographiais une sarcelle à ailes vertes lorsqu’une bernache du Canada extrêmement territoriale s’est mise à charger une autre oie qui tentait d’atterrir. Je me suis positionné au bord de l’eau et j’ai surveillé les signes de son prochain assaut, prenant une courte séquence de photos alors que l’oie s’élançait de l’eau pour repousser l’intrus. Je suis content de la présence dans mon cadre des sarcelles à ailes vertes en train de nager, leur calme formant un contraste significatif avec le comportement de l’oie. Je suppose que cette dernière était déterminée à garder son territoire pour elle toute seule.


Mention honorable professionnelle : Steve Jessmore

©Steve Jessmore – Audubon Photography Awards 2021
  • Espèce : Buse à queue rousse – Lieu : Kensington Metropark, canton de Milford, Michigan
  • Matériel photo : Sony Alpha 9 II avec objectif Sony FE 200-600 mm F5.6-6.3 G OSS

Histoire derrière la photo : j’étais en pleine randonnée par un après-midi d’hiver sombre et enneigé avec une nouvelle combinaison d’appareil photo et d’objectif lorsqu’un ami a repéré cette buse à queue rousse femelle. Elle a volé hors de mon champ de vision, mais nous l’avons trouvée à proximité en train de sauter et d’attraper des feuilles, essayant de faire réapparaître sa proie qui s’était échappée. Lorsqu’un petit rongeur a fui sous les débris quelques minutes plus tard, le faucon l’a rapidement attrapé et l’a porté jusqu’à un arbre. C’était incroyable de voir ce lien entre prédateur et proie, un lien que je n’ai pas l’habitude de partager sur une photo d’animaux sauvages.


Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à vous abonner à la newsletter pour être informé lors de la publication des prochains sujets et pour recevoir gratuitement votre livre photo.

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *