Découvrez les plus belles photos d’oiseaux des Audubon Photography Awards 2020

La National Audubon Society a annoncé cette semaine les gagnants des Audubon Photography Awards 2020. Né il y a 11 ans, ce concours est connu pour avoir révélé certaines des photographies d’oiseaux les plus spectaculaires au monde. Les lauréats de cette année ont été sélectionnés parmi plus de 6 000 candidatures provenant de tous les États-Unis et du Canada. L’objectif du concours est de mettre en avant des photos qui évoquent l’ingéniosité, la résilience et la beauté des oiseaux petits ou grands, terrestres ou encore aquatiques. Pour cette édition 2020, le grand prix a été décerné à la photographe new-yorkaise Joanna Lentini pour sa photo d’un cormoran à aigrettes plongeant à Los Islotes, au Mexique.

 

Premier prix : Joanna Lentini

Audubon Photography Awards 2020

Histoire derrière la photo: j’ai passé d’innombrables heures sous l’eau dans cette colonie de lions de mer de Californie, mais je n’y avais jamais rencontré de cormorans plongeurs. Détournant mon attention des lions de mer, je suis allé regarder avec admiration les cormorans plonger le bec dans la mer pour essayer d’attraper les sardines qui y nageaient. Bien que j’aie passé beaucoup de temps à admirer ces oiseaux, aucun n’a attrapé de poisson. Les petits lions de mer curieux passaient proche des oiseaux en pleine chasse et les pinçaient par-derrière.


 

Lauréate catégorie pécheur: Marlee Fuller-Morris

Audubon Photography Awards 2020

Histoire derrière la photo: j’ai suivi un sentier peu connu à Yosemite jusqu’au sommet d’une petite cascade où je me suis assis au bord d’une piscine naturelle. Peu de temps après, un oiseau est arrivé. La rivière avait un fort courant, mais l’eau était peu profonde. Ainsi, au lieu de plonger, l’oiseau a mis sa tête sous l’eau à la recherche de proies. J’ai pensé que la spectaculaire éclaboussure ferait une photo impressionnante. L’oiseau se rapprochait de plus en plus, tandis que je prenais des centaines de clichés des éclaboussures. Je chéris cet après-midi comme l’un de mes moments préférés à Yosemite !


 

Gagnant catégorie amateur: Gail Bisson

Audubon Photography Awards 2020

  • Catégorie: Amateur
  • Espèce: Héron tigre à gorge nue
  • Lieu: Tárcoles River, Costa Rica
  • Appareil photo: Canon EOS-1D X avec objectif Canon EF 600 mm f / 4L IS III USM; 1/800 seconde à f / 4,0; ISO 1600

Histoire derrière la photo: après une averse torrentielle, je suis parti en bateau en fin d’après-midi sur la rivière Tárcoles. Il pleuvait toujours quand nous avons quitté le ponton d’embarcation, mais une fois le ciel enfin dégagé, nous avons repéré ce héron tigre à gorge nue en train de marcher le long de la rivière. Alors que le bateau passait, l’oiseau s’est penché sur la rive pour nous regarder. J’ai levé mon appareil photo et je suis rapidement passé en orientation portrait pour inclure le magnifique ciel d’après-tempête en arrière-plan. 


 

Gagnant catégorie plante pour oiseaux : Travis Bonovsky

Audubon Photography Awards 2020

Histoire derrière la photo: au cours de fréquentes visites d’une zone restaurée avec des plantes indigènes dans le parc régional du nord du Mississippi, je me suis familiarisé avec cette plante nommée cup en anglais et j’ai appris que ses feuilles sont capables de retenir l’eau de pluie, comme son nom l’indique. J’ai lu que les oiseaux et autres animaux sauvages aiment boire dans cette plante, si bien que je conserve toujours un oeil sur les oiseaux lorsque je passe près d’elles. Un jour de juillet, j’ai finalement eu la chance de voir une femelle chardonneret jaune plonger sa tête dans l’une de ces plantes.


 

Gagnante catégorie professionnelle: Sue Dougherty

Audubon Photography Awards 2020

Histoire derrière la photo: le soleil se couchait derrière une colonie de reproduction d’oiseaux frégates aux Galápagos. Ces oiseaux étaient très actifs et vraiment proches. L’expérience était d’autant plus spéciale que j’étais avec des amis tout autant fascinés par la scène. Nous sommes montés sur le sable nous allonger sur le ventre et tenant nos appareils photo, nous avons capturé les silhouettes et les effets de bokeh sur les ailes des oiseaux. J’ai discerné ce mâle, avec sa poche de gorge éclairée par le soleil, et j’ai zoomé pour en capturer le portrait.


 

Gagnant catégorie jeunesse: Vayun Tiwari

Audubon Photography Awards 2020

Histoire derrière la photo: lors d’une sortie en bateau sur la New River, j’ai remarqué quelques Jacanas du nord sur une parcelle de nénuphars et j’ai alors demandé au capitaine de s’arrêter. J’espérais que notre bateau ne ferait pas fuir les oiseaux. Le bateau se balançait, mais quand l’oiseau s’est arrêté un instant pour regarder dans un nénuphar, j’ai pu m’installer et obtenir ce cliché spécial.


 

Mention honorable catégorie amateur: Bibek Ghosh

Audubon Photography Awards 2020

Histoire derrière la photo: à Fremont, près de chez moi, se trouve une ferme historique avec une fontaine qui attire de nombreux oiseaux. J’étais près de cette fontaine à la recherche de Parulines et d’autres migrants lorsque j’ai vu ce colibri (un oiseau résidant ici toute l’année) présentant un comportement très intéressant. Il a plongé pour boire un coup, puis est resté pour jouer dans l’eau, comme s’il essayait d’attraper une goutte. Après plusieurs images, j’ai finalement capturé l’oiseau réussissant son jeu. 


 

Mention honorable catégorie jeunesse: Christopher Smith

Audubon Photography Awards 2020

  • Espèce: Geococcyx 
  • Emplacement: San Joaquin River Parkway, Californie
  • Appareil photo: Panasonic Lumix FZ80 4K avec objectif 60 V Zoom DC VARIO 20-1200 mm f / 2,8-5,9; 1/500 seconde à f / 5,6; ISO 200

Histoire derrière la photo: lors d’une promenade dans une réserve naturelle à Fresno, j’ai entendu un geococcyx roucouler vers son compagnon. J’ai suivi ce cri pour trouver l’oiseau agripper un cadeau pour son partenaire: un très gros lézard. Le geococcyx s’est perché sur un poteau au-dessus de moi pendant près de 10 minutes. La lumière était forte et il était difficile d’obtenir le bon réglage de l’appareil photo, mais je suis parvenu à prendre cette photo. J’aime la façon dont la photo montre ce petit prédateur avec sa proie.


 

Mention honorable catégorie plantes pour oiseaux: Natalie Robertson

Audubon Photography Awards 2020

Histoire derrière la photo: cette Paruline du Tennessee était délicate à photographier, car elle sautillait frénétiquement de branche en branche tout en butinant sur ce groseillier à maquereau. Ces plantes sont une importante source de nourriture pour les oiseaux chanteurs épuisés qui migrent vers le nord, au-dessus des Grands Lacs, et j’étais ravi d’avoir une image claire de cette Paruline buvant le nectar des minuscules fleurs.


 

Mention honorable catégorie professionnelle : Gene Putney

Audubon Photography Awards 2020

  • Espèce: Tétras des armoises
  • Emplacement: Jackson County, Colorado
  • Appareil photo: Nikon D500 avec objectif AF-S VR Zoom-Nikkor 200-400 mm f / 4G IF-ED; 1/400 seconde à f / 5,6; ISO 1600

Histoire derrière la photo: au printemps 2019, j’ai fait ma première escapade pour regarder le tétras des armoises exécuter sa parade nuptiale. Tard, un après-midi, j’ai installé mon appareil photo au bord d’une route rurale et utilisé ma voiture comme abri. Alors qu’il faisait face à moi, il a fait une belle pose de profil, et j’ai pensé que c’était une bonne perspective pour le photographier de dos.


 

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à vous abonner à la newsletter pour être informé lors de la publication des prochains sujets et pour recevoir gratuitement votre livre photo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *