Dans certaines conditions d’éclairages difficiles comme une scène à contre-jour ou une scène très contrastée avec une partie de l’image au soleil et une seconde à l’ombre, il peut être difficile, voire impossible de parfaitement exposer l’ensemble de la scène, malgré les modes de mesure automatique de votre appareil. Dans ces situations, la solution la plus efficace pour correctement exposer l’image est de prendre une série de photos avec différentes expositions. C’est là qu’intervient le bracketing d’exposition.

 

Qu’est-ce que le bracketing d’exposition en photo ? 

Aujourd’hui, la plupart des appareils photo reflex numériques, hybrides et certains appareils photo compacts experts intègrent une fonction nommée «Bracketing d’exposition automatique» abrégée par les initiales AEB sur la molette des modes ou dans le menu de l’appareil. Cette fonction permet de rapidement capturer une série de plusieurs photos de la même scène (généralement trois) avec différents réglages d’exposition sans avoir à modifier manuellement les paramètres entre chaque image.

Lorsque vous sélectionnez le mode bracketing d’exposition automatique, votre appareil photo va calculer une exposition moyenne pour l’ensemble de la scène, comme il le ferait dans n’importe quel autre mode d’exposition. En revanche contrairement à ces derniers, une fois la photo capturée, l’appareil va réaliser une deuxième image sous-exposée, puis une troisième surexposée, comme sur la série d’images ci-dessous.

bracketing photo

En réalisant un bracketing photo, vous obtenez ainsi trois images de la même scène, mais avec des expositions différentes. Il suffit ensuite d’assembler ces différentes images pour obtenir une unique photo parfaitement exposée. Le mode bracketing d’exposition automatique des appareils photo les plus récents peut même assembler automatiquement ces différentes images.

bracketing photo
Assemblage du bracketing d’exposition.

 

Comment utiliser le bracketing d’exposition en photo ?

Pour sélectionner le mode bracketing d’exposition de votre appareil photo, recherchez la fonction « AEB » ou « BKT » sur la molette des modes ou à l’arrière de votre appareil. Sur les appareils photo compacts ou hybrides comme le Sony Alpha 7 III ou encore le Nikon Z7, cette fonction est uniquement accessible depuis le menu de l’appareil photo.

Une fois que votre appareil est passé en mode bracketing d’exposition, il sera possible suivant votre appareil de choisir le nombre de photos à effectuer. La plupart des appareils photo permettent de réaliser un bracketing d’exposition à partir de trois prises de vues, mais certains modèles plus élaborés peuvent capturer jusqu’à 9 images comme le Nikon D750 ou le Nikon D810. Plus vous aurez d’images avec différentes expositions, plus la photo finale sera précise, notamment pour du HDR, comme nous le verrons plus bas. Pour cet article, nous réaliserons un bracketing photo à partir de 3 images, mais la méthode reste identique si votre appareil supporte 5, 7 ou 9 images.

Ensuite, vous pouvez ajuster la variation d’exposition entre chaque prise de vue. Sur les appareils standards, vous pourrez en général varier l’exposition par incrément de +/- 1/3 à +/- 2 IL (un IL correspond à une valeur standard d’exposition. Pour en savoir plus à ce sujet, je vous conseille de lire l’article « comprendre et maîtriser l’indice de lumination« ). Par exemple, pour une grande variation, vous pouvez sélectionner un écart de +/- 1 IL.  Cela signifie qu’avec une bracketing photo de 3 images, vous obtiendrez une première photo avec l’exposition moyenne calculée par l’appareil, puis une deuxième image deux fois moins exposée et une troisième deux fois plus exposée. Pour une plus faible variation, vous pouvez par exemple sélectionner une différence de +/- 1/3 IL.

bracketing photo

Enfin, lorsque vous avez configuré l’incrément d’exposition du bracketing photo, il est temps de sélectionner votre mode de prise de vue. Si vous êtes en mode de prise de vue unique, il faudra appuyer trois fois sur le déclencheur pour capturer toutes les images. En mode rafale, les trois photos seront capturées à la suite.

 

L’importance du mode d’exposition pour un bracketing photo 

Le bracketing photo ne fonctionne pas de la même manière suivant le mode d’exposition utilisé. En effet, en mode d’exposition manuelle et avec le réglage automatique de la sensibilité ISO, l’appareil photo ajustera l’ISO pour modifier l’exposition. Supposons que vous ayez calculé votre première image à 1/200e, F/8 et ISO 200, avec une variation de 1 IL, l’appareil va réaliser une seconde image avec les mêmes réglages, mais à ISO 100 puis une troisième à ISO 400.

En mode priorité à l’ouverture, vous pouvez indiquer l’ouverture souhaitée pour les photos et l’appareil fera ensuite varier la vitesse d’obturation. Supposons cette fois-ci que vous ayez sélectionné une ouverture de F/8 à 1/100e de seconde pour un incrément de 1 IL. La première photo sera prise avec vos réglages, la seconde à f/8 et 1/200 de seconde, puis la dernière à F/8 et 1/50e.

bracketing photo
1/1000 s ; f/5,6 ; ISO 500 (photo 1) – 1/4000 s ; f/5,6 ; ISO 500 (photo 2) – 1/250 s f/5,6 ; ISO 500 (figure 3).

À l’inverse, en mode priorité à la vitesse, vous pouvez sélectionner une vitesse d’obturation commune pour toutes les images et l’appareil fera ensuite varier l’ouverture du diaphragme pour ajuster l’exposition. Cela peut cependant être problématique, car vous ne pourrez pas modifier la profondeur de champ. Enfin, en mode automatique, l’appareil décide les réglages qu’il doit modifier et vous n’aurez donc aucun contrôle sur la vitesse d’obturation et la profondeur de champ. Par conséquent, le bracketing photo s’avère plus efficace en mode semi-automatique pour conserver les mêmes réglages, la même ouverture ou encore la même vitesse d’obturation pour les différentes images. Veillez donc à utiliser le bon mode d’exposition suivant le résultat souhaité.

 

Quand faut-il utiliser le bracketing d’exposition automatique ? 

 

  • Pour sélectionner la bonne exposition 

Si vous débutez en photo, il peut être difficile dans certaines situations de déterminer l’exposition parfaite pour la scène capturée. C’est souvent le cas pour photographier un coucher de soleil où il faut souvent faire un compromis entre capturer un maximum de détails dans le ciel ou au sol. Réaliser un bracketing photo s’avère alors idéal pour photographier instantanément 3 images, avec trois expositions différentes. Vous pourrez ensuite facilement choisir la meilleure photo en post-production.

bracketing photo

 

  • Pour réaliser une photo HDR   

Comme nous l’avons vu précédemment, les différentes images capturées avec le bracketing d’exposition peuvent être assemblées en une seule image dans laquelle toute la scène est parfaitement exposée. L’image qui en résulte est alors dite HDR (High Dynamic Range). Aujourd’hui, la plupart des appareils photo peuvent assembler automatiquement les différentes images du bracketing en une photo HDR. Si ce n’est pas le cas du vôtre, vous pouvez facilement les assembler en quelques clics depuis Adobe Lightroom ou Adobe Photoshop. Attention ! Pour que l’image soit correctement assemblée, il est nécessaire de réaliser le bracketing photo en mode rafale ou depuis un trépied pour éviter tout décalage de composition.

bracketing photo

 

Conclusion sur le bracketing photo 

Le bracketing d’exposition automatique permet de capturer presque aussi rapidement qu’une seule image une série de photos avec différentes expositions. Ce mode permet ainsi de facilement sélectionner la meilleure exposition en post-production et éviter aux photographes débutants de se soucier des réglages de l’appareil pour se concentrer davantage sur la composition. Pour des scènes très contrastées, la bracketing photo devient un outil indispensable pour capturer un maximum de détails dans les zones claires et sombres de l’image.

On arrive à la fin de cet article et j’espère que le bracketing photo vous aidera à mieux exposer vos futurs clichés. Si vous avez des questions ou des remarques, n’hésitez pas à laisser un commentaire dans l’espace ci-dessous.

 

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à le partager et à vous abonner à la newsletter pour être informé lors de la publication des prochains sujets et pour recevoir gratuitement votre livre photo.