Comment réaliser une photo monochrome ?

Lorsque l’on évoque le terme monochrome, on imagine souvent visualiser une photo en noir et blanc. Cependant, le noir et blanc ne représente qu’une teinte monochrome parmi de nombreuses autres. En effet, ce terme peut également être appliqué à des images en couleur qui utilisent différentes nuances, teintes et tons d’une unique couleur. L’utilisation de cette même couleur sur l’ensemble de l’image transmet alors un sentiment d’harmonie et de sérénité. La scène est paisible et très agréable à contempler. Les compositions monochromatiques en couleur peuvent cependant être un peu plus difficiles à réaliser que les photos en noir et blanc. Pour vous aider dans ce travail de composition, nous allons voir dans cet article qu’elles sont les couleurs monochromes et comment les assembler et les exploiter pour rendre vos photos plus attrayantes. 

 

Qu’est-ce qu’une photo monochrome ? 

Pour réussir à capturer de saisissantes photos monochromes, il est dans un premier temps nécessaire de s’intéresser à la théorie des couleurs. Pour ce faire, la solution la plus simple est d’utiliser un cercle chromatique. Ce dernier prend la ferme d’un schéma circulaire sur lequel est représentée visuellement la relation entre les couleurs primaires, secondaires et tertiaires. Il dispose d’une séquence de teintes et montre les associations colorimétriques les plus courantes et les plus harmonieuses. Les couleurs froides telles que le bleu ou le vert sont placées d’un côté du cercle, tandis que les couleurs chaudes comme l’orange ou le rouge sont situées à l’opposé. 

Les teintes chaudes du coucher du soleil sont idéales pour réaliser une photo monochrome.

Sur ce cercle chromatique, chaque couleur peut être classée selon trois paramètres : la teinte, la saturation et la luminosité. La teinte fait référence à un groupe de nuances d’une même couleur. Par exemple, le bleu roi, le bleu marine ou encore le bleu turquoise appartiennent tous à la teinte du bleu. C’est le paramètre le plus simple à maîtriser pour réaliser une photo monochrome. 

photo monochrome
Photo monochrome présentant différentes nuances de bleu.

Les différences entre la saturation et la luminosité sont quant à elles légèrement plus subtiles. On considère ainsi que la saturation représente la pureté et l’intensité d’une couleur. Cette pureté s’étend du gris (absence totale de saturation) à la version la plus vive de cette couleur. On parle alors de couleurs parfaitement pures et très saturées. À l’opposé, on parle de couleurs ternes, grises ou délavées pour celles qui manquent de saturation. Les couleurs à saturation élevée apparaissent ainsi plus dynamiques et plus lumineuses, tandis que les couleurs à faible saturation apparaissent plus pâles et plus apaisantes. 

photo monochrome
Exemple de saturation du rouge.

La luminosité est très similaire à la saturation, mais elle définit non pas la pureté d’une couleur, mais sa clarté ou plus exactement sa quantité de lumière émise. Cette luminosité se mesure sur une échelle allant du noir au blanc. Le blanc correspond à la luminosité maximale, tandis que le noir est l’absence totale de lumière. Par conséquent, plus la couleur est sombre, plus sa luminosité est faible. La luminosité d’une couleur peut en revanche fortement être impactée par les différentes teintes auxquelles elle est associée. Cela va par exemple être le cas lorsque vous utilisez des couleurs complémentaires. Fort heureusement, les photos monochromes sont plus faciles à capturer, car elles ne nécessitent pas de connaître la façon dont différentes couleurs s’associent. Une image monochromatique est en effet basée sur une unique couleur, avec des variations de luminosité et de saturation de cette même teinte. Ces variations peuvent être trouvées dans les teintes, les nuances et les tons d’une seule couleur. Sur l’image ci-dessous, on a par exemple un monochrome avec différentes luminosités et saturations de jaune. 

photo monochrome
Photo monochrome présentant différentes teintes de jaune.

Où trouver des scènes monochromes ? 

Que ce soit dans le monde naturel ou artificiel, les scènes monochromatiques sont beaucoup plus courantes qu’on ne l’imagine. Vous avez très certainement même déjà réalisé des photos monochromes sans vous en apercevoir. Par exemple dans la nature, le vert des herbes, des champs ou des arbres peut être utilisé pour réaliser un monochrome. Les couleurs chaudes d’un lever ou d’un coucher de soleil forment également très souvent de parfaits monochromes. 

Dans la nature, le vert des herbes, des champs ou des arbres peut être utilisé pour réaliser un monochrome.

Dans le monde artificiel, vous pouvez réaliser des photos monochromes à partir de nombreux sujets. Par exemple, les néons des enseignes publicitaires peuvent former un éclairage monochrome qui va illuminer toute votre scène. Un mur de briques est également un très bon sujet monochrome présentant différentes teintes et nuances d’orange ou de rouge. 

 

Pourquoi réaliser des photos monochromes ?  

En photographie, l’utilisation de la couleur est un outil de composition extrêmement puissant. Il existe ainsi de nombreuses méthodes pour assembler les couleurs pour harmoniser l’image et transmettre différents sentiments. Les couleurs présentes dans une composition monochromatique ont ainsi tendance à être apaisantes et à former une image vectrice de sérénité. Vous pouvez par conséquent utiliser une palette monochromatique pour transmettre au spectateur la quiétude d’un coucher de soleil ou le calme d’un paysage isolé de toute civilisation. Précisons cependant que ce sentiment de sérénité est davantage renforcé en utilisant des couleurs froides. Par exemple, un lever de soleil formant un monochrome rose sera encore plus apaisant qu’un coucher de soleil aux teintes orangées. 

Les compositions monochromatiques permettent également d’harmoniser et de simplifier les images. En effet, en ne conservant qu’une unique couleur, l’image est beaucoup moins complexe qu’une scène aux innombrables couleurs. Cela réduit ainsi grandement la distraction visuelle. Par conséquent, si vous cherchez à simplifier votre image et à créer une atmosphère paisible, alors l’utilisation d’une palette de couleurs monochromes sera très certainement la solution la plus efficace. 

photo monochrome
Les couleurs monochromes sont très efficaces pour des photos minimalistes.

Comment créer des images monochromes en post-traitement ?

Il est bien évidemment préférable d’utiliser un monochrome naturel, mais cela n’est malheureusement pas toujours faisable. Il est dans ce cas possible d’effectuer très facilement cet effet de monochrome en post-traitement. Depuis Photoshop, la conversion en monochrome est très similaire à la conversion d’une image en noir et blanc. Pour ce faire, commencez par ouvrir votre image, puis sélectionnez « image”, “mode” et “niveaux de gris ». Cela a pour effet de convertir l’image en noir et blanc. Vous pouvez si nécessaire ajuster les différents canaux de couleur pour obtenir une image correctement contrastée. Allez ensuite dans “image”, “mode” et “bichromie”. Choisissez «monochrome», puis sélectionnez la teinte voulue dans la palette de couleurs. 

Il est facilement possible d’accentuer ou de créer un monochrome en post-production.

Conclusion 

Les couleurs monochromes sont des éléments auxquels vous devez impérativement penser et maîtriser dans vos compositions. Comme vous avez pu le constater, celles-ci sont particulièrement efficaces si vous souhaitez simplifier vos images et instaurer un sentiment de sérénité. L’utilisation de couleurs monochromes vous assure également d’obtenir des images toujours très esthétiques grâce à la parfaite harmonie entre les différentes teintes. Enfin, bien qu’il soit idéalement préférable de trouver une scène qui ne contient que des nuances, des teintes et des tons d’une même couleur, sachez qu’il est tout de même possible d’inclure de petites touches d’autres couleurs. Vous perdrez légèrement en harmonie et en sérénité, mais l’image restera globalement très efficace. 

photo monochrome
Cette photo présente un monochrome bleu presque parfait. Les teintes orangées du soleil viennent dynamiser l’image et attirent inévitablement le regard.

On arrive à la fin de cet article et vous savez désormais comment réaliser de superbes photos monochromes. N’hésitez pas à laisser un commentaire si vous avez d’autres questions sur l’utilisation des couleurs en photographie.

 

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à vous abonner à la newsletter pour être informé lors de la publication des prochains sujets et pour recevoir gratuitement votre livre photo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *