Comment faire une photographie de chat ?

Si vous êtes amoureux des chats, vous souhaitez certainement retranscrire toute la beauté de ces petits félins dans vos images. Mais comment prendre de belles photographies de chat ? Quels réglages utiliser sur votre appareil ? Comment créer une composition attrayante ? Dans ce guide, vous allez découvrir tous les secrets de la photographie de chat. Vous pourrez vous amuser à photographier votre propre chat, mais également les animaux de compagnie de vos amis ou clients. Que ce soit pour votre compagnon à fourrure ou pour lancer votre activité, vous serez en mesure de créer les plus belles photos de chat. 

Photographier à hauteur du chat 

Une erreur classique consiste à photographier le chat à hauteur d’homme. Cet angle de vue fonctionne rarement, car l’animal se trouve écrasé par le cadre. Cela diminue la distance entre le chat et l’arrière-plan, ne permettant pas d’avoir un beau flou d’arrière-plan. Pour de plus belles photos, essayez de déplacer l’appareil à la même hauteur que le chat et idéalement au niveau de ses yeux. Vous éviterez ainsi d’écraser le sujet et renforcerez le lien avec le spectateur qui sera désormais partie prenante de l’image. Ces images où vous êtes à la même hauteur que le point de vue du chat ont tendance à créer des photos plus pertinentes et à véritablement montrer la personnalité du chat. Pour faciliter le cadrage, vous pouvez utiliser un appareil avec un écran inclinable ou orientable. Ainsi, vous pouvez cadrer facilement au niveau des yeux, tout en restant accroupi et au-dessus de l’appareil. Enfin, lorsque les chats sont grimpés dans les arbres ou sur d’autres perchoirs, vous pourrez les photographier en contre-plongée, renforçant alors leur côté supérieur et digne. 

Placez-vous à hauteur du chat pour créer une composition plus attrayante. 

Les réglages pour la photographie de chat 

Il est possible de photographier des chats avec le mode automatique de votre appareil, mais les images seront souvent décevantes. En effet, ce mode ne vous permet pas de régler les variables d’exposition et les aspects créatifs de l’image. Pour prendre le contrôle tout en conservant un maximum d’automatisme, vous pouvez utiliser le mode priorité à l’ouverture. Abrégé par les initiales AV ou A sur la molette de l’appareil, ce mode vous permet d’ajuster l’ouverture du diaphragme. Notée f/nombre, l’ouverture influence la lumière qui pénètre dans l’appareil et la profondeur de champ. Plus le f/nombre est petit, plus l’ouverture est large, maximisant alors la quantité de lumière pénétrant dans l’appareil, tout en réduisant la profondeur de champ. Cela signifie que l’arrière-plan et une grande partie des éléments situés en dehors de l’axe de focalisation seront flous. Seul le sujet conserve sa netteté, permettant ainsi de le détacher plus efficacement du reste de l’image. Une grande ouverture a également pour effet de créer de sublimes effets de bokeh sur les points lumineux en arrière-plan, renforçant la dynamique de vos images et donnant un aspect plus professionnel. Pour faire une photographie de chat, une ouverture de f/2,8 constitue un bon point de départ. Si le chat bouge beaucoup, vous pourriez avoir besoin d’une ouverture plus étroite (plus grand f/nombre) pour vous assurer qu’il soit retranscrit de manière nette dans l’image. 

Une grande ouverture permet de réduire la profondeur de champ pour flouter l’arrière-plan et isoler plus facilement le chat du reste de l’image. 

En mode priorité à l’ouverture, l’appareil ajuste automatiquement la vitesse d’obturation pour obtenir une exposition correcte. Ce paramètre définit la durée durant laquelle le capteur de l’appareil est exposé à la lumière. Dans un environnement sombre, la vitesse d’obturation est étendue pour accumuler autant que possible la lumière. Même si ce paramètre est réglé automatiquement, vous devez conserver un œil sur les réglages utilisés par l’appareil. En effet, lorsque la vitesse d’obturation devient trop lente, les sujets en mouvement dans l’image deviennent flous. Si le chat dort et ne bouge pas, le seul mouvement à prendre en considération est celui de vos mains. Pour une image nette, la vitesse minimale ne doit pas être inférieure à la longueur focale de l’objectif employé. Par exemple, avec un objectif de 85 mm, la vitesse d’obturation minimale doit être de 1/85s. Si votre objectif et/ou votre appareil sont stabilisés, vous pouvez réaliser une plus longue exposition. Si le chat bouge, vous devrez conserver une vitesse comprise entre 1/250s et 1/500s pour figer ses mouvements. En mode priorité à l’ouverture, vous pouvez augmenter de manière raisonnable l’ISO pour réduire la durée de l’exposition. Si cela est insuffisant, il sera nécessaire d’opter pour une plus grande ouverture. Enfin, vous pourriez également avoir besoin du mode priorité à la vitesse pour prendre le contrôle total sur la vitesse d’obturation. 

Une vitesse d’obturation plus élevée peut s’imposer pour figer l’action lorsque le chat est en mouvement. 

Comment effectuer la mise au point sur le chat ? 

La réussite d’une photographie de chat se doit en grande partie à votre capacité à retranscrire le sujet de manière nette et détaillée. Pour ce faire, vous devez utiliser une mise au point adaptée à la scène et à l’activité du chat. Lorsque celui-ci joue à l’extérieur ou dans la maison, vous aurez plus de facilité en réglant l’appareil sur l’autofocus continu. Cette dernière permet d’ajuster automatiquement la zone de focalisation en fonction des déplacements du chat. Certains appareils modernes proposent également un mode de suivi automatique des yeux des animaux. Activez cette option si votre appareil dispose de ce mode autofocus (souvent appelé Animal Eye AF). En effet, comme en photo de portrait, les yeux transmettent de nombreuses émotions et forment un excellent point d’accroche. Nous sommes naturellement attirés vers eux, d’autant plus pour les chats qui ont des yeux magnifiques et mystérieux. Enfin, lorsque le chat est plus calme, vous pouvez passer en mode autofocus sur les yeux ou utiliser la mise au point manuelle. Cette dernière vous permettra d’ajuster la zone de focalisation avec une plus grande minutie. 

Effectuez la mise au point sur les yeux pour créer une image plus puissante et plus attractive. 

L’éclairage pour la photo de chat 

Privilégiez autant que possible la lumière naturelle pour la photographie de chat. Idéalement, travaillez en début ou en fin de journée, car la lumière y est plus douce et plus chaude. Elle crée des images plus joyeuses et met efficacement en valeur le pelage des chats. Si vous devez photographier en pleine journée, essayez de diriger le chat en dehors de la lumière directe du soleil, car celle-ci est trop forte et engendre des ombres peu flatteuses. Pour les éviter, placez le sujet à l’ombre. Vous pouvez également photographier par temps couvert. Dans cette situation, le ciel nuageux agit comme un diffuseur de lumière, offrant un rendu plus homogène et plus doux. Lorsque vous devez photographier en intérieur, essayez d’attirer le chat à proximité d’une fenêtre ou d’une zone exposée à la lumière naturelle. Si la lumière manque, vous pouvez utiliser un flash, mais à condition d’utiliser un diffuseur et de le déporter en dehors du chat. Faites refléter la lumière sur un mur ou sur le plafond et utilisez la plus faible puissance possible afin d’éviter d’apeurer le chat. Avec les chatons, l’utilisation de flash est déconseillée pour ne pas endommager leurs yeux encore très sensibles. À la place, vous pouvez utiliser des panneaux LED de faible puissance que vous pointez une fois encore en direction des murs ou du plafond. Cette lumière continue évite également d’apeurer l’animal avec des flashs récurrents. 

Privilégiez autant que possible une lumière naturelle et douce pour mettre en valeur les chats. 

La patience paye toujours 

La patience est une vertu indispensable pour prendre en photo un chat. Vous devez vous attendre à un taux d’échec important, que ce soit par des compositions imparfaites, une mauvaise exposition ou tout simplement parce que le chat ne veut pas se laisser photographier. Vous devez accepter le caractère aléatoire et lent d’une séance photo avec un chat. À moins de photographier au moment de la sieste, le chat ne restera pas longtemps immobile. Il se détournera souvent au moment où vous allez déclencher et viendra fréquemment renifler et se frotter contre votre objectif. Soyez patient, jouez avec le chat et conservez toujours votre appareil photo pour déclencher dès que le moment parfait se présente. Les chats adoptent souvent des attitudes amusantes lorsqu’ils sont à moitié endormis. Vous devez donc constamment avoir un appareil à proximité, car sinon il vous entendra chercher votre appareil et changera de position. Faites en sorte de ne jamais manquer de belles opportunités. 

Soyez patient et conservez toujours un appareil à portée de main pour déclencher au parfait moment. 

Comment attirer l’attention du chat ? 

Les chats sont difficilement prévisibles et adorent défier les photographes. Vous pouvez cependant attirer leur attention à l’aide de quelques techniques simples. Premièrement, certains bruits comme le frottement d’un sac en papier intriguent les chats. Vous pouvez disposer un petit sac devant vous pour retenir son attention, puis photographier le chat avec l’autre main. Vous pouvez également claquer des doigts ou l’appeler. Généralement, le chat se retourne. Vous pourrez alors réaliser quelques photos avec qu’il ne soit désintéressé et ne se retourne plus. Enfin, vous pouvez utiliser des jouets d’une main, puis photographier de l’autre. Pensez bien à conserver une vitesse d’obturation suffisamment rapide pour éviter le flou de bougé. 

Jouez avec le chat pour attirer son attention et obtenir des images authentiques. 

Quel objectif pour photographier un chat ? 

Vous pouvez prendre en photo un chat avec tout objectif. En intérieur, une focale de 50 mm comme les Canon RF 50 mm f/1,8 STM, Sony FE 50 mm f/2,8 et Sigma 50 mm f/1,4 DG HSM Art est idéale pour obtenir un beau flou d’arrière-plan tout en ayant besoin de très peu de recul. Pour des portraits de chat, une focale de 85 mm comme les Sony FE 85 mm f/1,8 et Sigma 85 mm f/1,4 DG HSM est parfaite pour obtenir des images très flatteuses. Avec des chats craintifs ou pour photographier à l’extérieur sans devoir suivre le chat à la trace et le déranger dans ses activités, vous pouvez opter pour un zoom de 70-200 mm comme les Sony FE 70-200 mm f/2,8 et Canon EF 70-200 mm f/2,8 L IS III. Ces derniers vous permettront de couvrir toutes les situations. Enfin, un objectif grand angle comme le Tamron 24 mm F/2,8 Di III OSD M1:2 peut s’utiliser pour créer des images plus fantaisistes et amusantes en déformant les traits du chat, offrant alors une image plus caricaturale. 

Photographie de chat réalisée avec une focale de 140 mm. 

Conclusion sur la photographie de chat 

La photographie de chat est un genre très amusant et qui demande une grande patience. Réglez votre appareil photo sur le mode priorité à l’ouverture, configurez la mise au point automatique sur le suivi du sujet ou la détection des yeux et soyez toujours prêt à prendre des photos. Cadrez autant que possible à hauteur du chat et remplissez le cadre avec l’animal pour renforcer l’attention sur le sujet. 

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à vous abonner à la newsletter pour être informé lors de la publication des prochains sujets et pour recevoir gratuitement votre livre photo.

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *