Nous avons beau chouchouter et être le plus minutieux possible avec notre matériel photo, la poussière reste plus maligne et arrive toujours à venir se faufiler dans les moindres recoins de votre appareil photo et avec le temps elle peut finir par poser problème.

Dans cet article, nous allons voir comment bien nettoyer l’ensemble de votre matériel photo afin de le conserver le plus longtemps possible.

 

 

Les conditions préalables  

 

Afin d’éviter de faire rentrer encore plus de poussière dans votre appareil photo, il est important de travailler dans un environnement le plus propre possible. Pour cela, éviter de nettoyer votre appareil photo juste après avoir fait le ménage ou dans une pièce en courant d’air. Une simple fenêtre entrebâillée peut suffire pour soulever de fines particules dans l’atmosphère.

À la maison, vous pouvez effectuer le nettoyage dans la salle de bain, car l’humidité ambiante de cette pièce va faire en sorte qu’un grand nombre de poussières restent collées aux parois. Bien évidemment, si vous venez de prendre une douche bouillante et que votre salle de bain ressemble plus à un sauna, mieux vaut éviter d’appliquer ce dernier conseil.

 

 

Nettoyage du boîtier 

 

Nous allons commencer par nettoyer l’extérieur du boîtier afin d’éviter que la poussière qui s’y trouve puisse se retrouver sur le capteur ou sur les optiques lors des prochaines étapes.

Pour se faire, laissez l’optique et son capuchon monté sur le boîtier et munissez-vous d’un chiffon microfibre propre. Effectuez un premier dépoussiérage en prenant soin de bien passer dans toutes les petites rainures.

nettoyer appareil photo

 

Ensuite, suivant l’utilisation que vous en faites, il est possible qu’il y ait également des traces de doigt, de boue, de graisse ou toute autre saleté de présent sur votre boîtier. Pour les retirer, humidifiez très légèrement le chiffon microfibre et frottez délicatement. Vous devriez ainsi réussir à retirer les traces les plus tenaces.

Si certaines traces résistent, il faudra utiliser un peu d’huile de coude, mais jamais de solvant au risque d’endommager certains composants.

 

 

 

Nettoyage des optiques 

 

Maintenant que l’extérieur de votre boîtier est resplendissant, il est maintenant temps de s’attaquer aux éléments plus délicats que sont les optiques.

Chaque objectif dispose d’une lentille frontale et arrière qu’il va falloir nettoyer. Mais avant, je tiens à préciser que contrairement à ce que l’on pourrait croire, quelques grains de poussière sur les lentilles de votre objectif n’auront aucune influence sur la qualité de l’image puisqu’il ne seront même pas visibles dans 99% des cas. En revanche lorsque cette poussière commence à s’accumuler en grande quantité ou qu’il y a des traces de doigt, c’est là qu’il faudra nettoyer vos objectifs, car le piqué commencera à diminuer.

Une fois que vous avez identifié vos optiques nécessitant un nettoyage, commencez par passer un coup de soufflet en caoutchouc sur les lentilles afin de retirer les plus grosses particules.

Ensuite, utilisez un lenspen du côté du pinceau pour éliminer les quelques grains de poussières restantes et une fois le tout éliminé, le côté avec le tampon pour éliminer les traces de doigt et de graisses en effectuant de petits cercles sur la lentille.

nettoyer objectif photo

 

Si vous ne savez pas ce qu’est un lenspen, il s’agit d’un accessoire disposant d’un côté une brosse rétractable en poils organiques et permettant d’enlever les gros résidus sans causer de rayures. De l’autre côté se trouve un tampon concave flexible recouvert de particules de carbones permettant de nettoyer toute trace de doigt ou de graisse en un temps record, sans la moindre difficulté et surtout sans causer de rayures.

Vous pourrez en acheter un pour quelques euros sur Amazon, ce que je recommande de faire pour garantir un nettoyage efficace et en toute sécurité de vos objectifs.

 

 

Avant de ranger vos objectifs, pensez également à nettoyer les contacteurs, la baïonnette ainsi que les capuchons de ces derniers.

 

 

 

 

Nettoyage du capteur 

 

Le capteur étant un élément particulièrement fragile, je vous recommande de laisser faire cet entretien par un professionnel. Cela vous coûtera généralement une cinquantaine d’euros, mais vous aurez au moins la garantie d’un travail bien fait et éviterez ainsi de rayer le capteur et de rendre inutilisable votre appareil photo.

Étant donné que ce service est payant, il va tout d’abord falloir s’assurer que votre capteur est suffisamment sale pour nécessiter un nettoyage.

Pour ce faire, montez un objectif fraîchement nettoyé pour ne pas fausser les résultats et passez l’appareil en mode manuel. Réglez l’ouverture sur F/22 et débrayez la mise au point automatique de façon à pouvoir la régler manuellement sur la plus petite distance.

Ensuite, visez une zone de couleur unie comme un mur, le ciel bleu, etc., et ajustez la vitesse d’obturation de façon à obtenir une exposition correcte. N’ayez pas peur des basses vitesses, le flou de bougé n’aura pas d’influence pour ce test.

Si vous constatez des petits points noirs et flous comme sur la photo ci-dessous c’est qu’il s’agit de poussière. Quelques points de poussières ne sont pas gênants, mais s’il y en a beaucoup trop, il faudra faire nettoyer le capteur.

 

 

nettoyer capteur photo

 

 

 

Nettoyage du viseur 

 

Au fil des utilisations, le viseur de votre appareil photo va très certainement se salir en prenant la poussière et parfois même quelques traces de gras.

nettoyer matériel photo

 

Pour le nettoyer, nous utiliserons la même méthode que pour les optiques, à savoir un lenspen mais étant donnée la petite surface à nettoyer vous risquerez parfois d’avoir du mal. Pour vous faciliter la tâche, je vous recommande le mini LensPen Micro Pro dont la taille est spécialement adaptée à celle du viseur.

 

Une fois nettoyé, si vous constatez toujours de la poussière à travers le viseur, c’est qu’elle est déposée sur le miroir de l’appareil photo. Étant donné que cette pièce est très fragile, je vous recommande de ne pas y toucher et de le faire nettoyer par un professionnel en même temps que le capteur. Cela ne vous coûtera en général pas plus cher. En attendant, celles-ci ne sont pas dérangeantes car étant posées sur le miroir, elles ne seront pas présentes sur les photos.

 

 

 

Pour conclure: 

 

Vous avez désormais toutes les cartes en mains pour entretenir votre matériel photo, mais n’oubliez pas qu’il vaut mieux prévenir que guérir.

Ainsi, il vaut donc mieux prendre de simples précautions dès le départ comme installer un filtre UV sur la lentille frontale de votre objectif lorsque vous savez que vous allez photographier dans un environnement anormalement poussiéreux ou pire à la mer (le sel et le sable sont nos pires ennemis).

Pensez également à être le plus rapide possible lorsque vous changer d’objectif et à tenir l’appareil photo la tête en bas de façon à limiter les poussières qui pourraient rentrer sur le capteur.

Le dernier conseil que j’ai à vous donner est de penser à nettoyer fréquemment votre sac photo. Ce sont des nids à poussières par excellence. Un rapide coup d’aspirateur vous permettra de stocker votre matériel dans un environnement sain.

 

On arrive à la fin de cet article et j’espère qu’il vous permettra de conserver votre matériel le plus longtemps possible. Si vous avez des questions, n’hésitez pas à les poser dans les commentaires.

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à le partager et à vous abonner à la newsletter pour être informé lors de la publication des prochains sujets et pour recevoir gratuitement votre livre photo.