Photographier un portrait en contre-jour est une situation souvent redoutée, mais peut pourtant vous offrir des photos à couper le souffle lorsque la technique est correctement maîtrisée. En effet, le contre-jour est la meilleure méthode pour détacher le sujet du fond afin de le mettre plus en valeur.

 

  • Choisissez la bonne heure:  

Pour commencer, je vous conseille d’effectuer vos contre-jours aux golden hours. Il s’agit de la demi-heure précédant le coucher du soleil ou de celle juste après son levé. Vous pouvez bien sûr photographier à d’autres moments de la journée, mais ce sera à ces heures précises que vous obtiendrez les teintes les plus chaudes et les plus douces.

 

photographier à contre-jour

 

 

Si vous souhaitez connaître l’heure exacte des goldens hours en fonction de votre localisation, je vous invite à lire l’article entièrement consacré à ce sujet.

 

 

 

 

  • Utilisez le mode manuel: 

dans cette situation

 

 

Ensuite, il faudra utiliser le mode manuel de votre appareil car dans cette situation, les mesures d’exposition automatiques fonctionneront mal et il sera impossible d’obtenir une exposition constante.

Le plus souvent, votre appareil va chercher à correctement exposer l’arrière-plan et votre modèle ne sera alors plus qu’une silhouette.

 

 

 

 

 

  • Utilisez un réflecteur et/ou un flash: 

Si vous avez déjà eu l’occasion de photographier en contre-jour, vous savez qu’il est impossible d’obtenir une exposition correcte sur toute la photo. Comme il y a une trop grande différence de luminosité entre l’arrière-plan ensoleillé et le modèle qui est dos à la lumière, vous aurez soit un arrière-plan correctement exposé, mais le modèle sera entièrement sombre, soit le modèle correctement exposé, mais ce sera cette fois-ci l’arrière-plan qui sera sombre.

Ainsi, pour obtenir une photo correctement exposée sur tous les plans, il faudra utiliser un réflecteur qui permettra de réfléchir une partie de la lumière du soleil sur le modèle. Vous pouvez également utiliser un flash déporté en lui assignant une faible puissance afin que la lumière produite se fonde avec l’éclairage naturel ambiant. Pour que la lumière du flash soit la plus douce possible, je vous conseille d’utiliser un diffuseur tel qu’un parapluie ou une softbox.

 

Exemple de l’utilisation d’un réflecteur doré pour éclairer le dos du modèle avec des teintes chaudes pour conserver le naturel de l’image.

portrait contre jour

portrait contre jour

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un autre exemple, mais cette fois-ci en utilisant un flash. On remarque la différence de température de couleur entre le soleil et la lumière produite par le flash. Pour éviter ce problème, on aurait pu disposer une gélatine jaune/orange sur le flash.

 

portrait contre jour

photographier à contre-jour

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lorsque vous utilisez un flash ne disposant pas du mode synchronisation à haute vitesse, vous ne pourrez pas utiliser une vitesse d’obturation supérieure à 1/200, voire moins suivant votre appareil. Dans ce cas de figure, la seule solution si vous souhaitez conserver une grande ouverture est d’utiliser en complément un filtre ND de faible puissance.

 

 

  • Surveillez le flare: 

Le flare correspond aux halos lumineux qui peuvent apparaître lorsque vous faites face au soleil. Pour vous en protéger au maximum, utilisez le pare-soleil adapté à votre objectif. Si un filtre UV est monté sur votre objectif, il se peut qu’il amplifie le flare. S’il n’est pas nécessaire à ce moment précis, je vous conseille de le retirer.

 

portrait contre jour

 

 

 

  • Pour prolonger la séance, prolongez la vitesse d’obturation:

portrait contre jour

 

Lorsque la séance touche à sa fin et que la luminosité se fait moins importante, vous risquez de rencontrer une forte différence de luminosité entre le modèle qui sera éclairé par le flash et l’arrière-plan.

 

 

 

Pour uniformiser les deux, réduisez la vitesse d’obturation de façon à ce que l’appareil puisse capter suffisamment longtemps la lumière de l’arrière-plan. Vous obtiendrez ainsi un éclairage plus uniforme et le modèle n’en sera pas pour autant flou car il aura été figé par le flash.

 

On arrive à la fin de cet article et j’espère qu’il vous aura aidé. N’hésitez pas à laisser un commentaire si vous avez des questions ou pour partager vos méthodes pour photographier à contre-jour.

Si vous avez aimé cet article, vous pouvez vous abonner à la newsletter pour être informé lors de la publication des prochains sujets et pour recevoir gratuitement votre livre photo.