Sur les appareils argentiques, la photographie infrarouge était facilement réalisable grâce à l’utilisation de nombreuses pellicules sensibles aux infrarouges. La plupart étaient en noir et blanc comme la Rollei IR, mais certaines pellicules permettaient de créer de fausses couleurs. La plus célèbre d’entre elles était la Kodak Aerochrome qui permettait de conférer un look unique aux photos, avec des couleurs surréalistes. La pellicule Kodak Aerochrome était un film sensible aux.. Read More